fbpx
Menu
Lundi au vendredi - 9h à 17h
Category

Afrique

Category Archives: Afrique

Safari, Vignobles et Métropoles : Explorez l’Afrique du Sud avec Passion Monde

By | Afrique | No Comments

Découvrez l’Afrique du Sud sous un nouvel angle avec le circuit Passion Afrique du Sud de Passion Monde. De la majesté des réserves animalières aux vignobles vallonnés en passant par les métropoles vibrantes, ce voyage offre une plongée immersive dans la diversité culturelle et naturelle de cette nation fascinante. Embarquez avec nous pour une aventure inoubliable au pays de l’arc-en-ciel.

Safari au Cœur de la Faune Africaine : Le circuit vous conduira à faire des safaris exceptionnels dans des réserves renommées telles que le parc national Kruger. Rencontrez les “Big Five” dans leur habitat naturel, avec des guides expérimentés pour vous guider à travers des plaines infinies et des forêts denses. L’observation des animaux sauvages au coucher du soleil devient une expérience magique et inoubliable.

Cape Town et la Péninsule du Cap : Plongez aussi dans l’effervescence culturelle de Cape Town, une ville qui allie histoire, art et paysages à couper le souffle. Du sommet de la montagne de la Table aux plages de sable blanc, en passant par les ruelles colorées de Bo-Kaap, chaque coin de la ville est une invitation à l’émerveillement.

La Route des Vins du Cap : Les amateurs de vin seront ravis de s’aventurer le long de la Route des Vins du Cap. Explorez les vignobles pittoresques de Stellenbosch, Franschhoek et Paarl, goûtez des vins primés et délectez-vous de la cuisine locale. Entre paysages verdoyants et dégustations exclusives, cette étape ajoutera une touche de délice à votre périple.

Rencontres Culturelles à Johannesburg : La visite se poursuit à Johannesburg, une métropole dynamique imprégnée d’histoire. Explorez le quartier de Soweto, témoignage vivant de la lutte contre l’apartheid, et découvrez le Musée de l’Apartheid pour une compréhension approfondie du passé de l’Afrique du Sud.

La Diversité des Paysages : Du Canyon de la Blyde River à la réserve naturelle d’Hluhluwe-Imfolozi, chaque jour apporte une nouvelle facette des paysages époustouflants de l’Afrique du Sud. Des montagnes majestueuses aux plages dorées, l’itinéraire est une célébration de la variété naturelle que le pays a à offrir.

Le circuit Passion Afrique du Sud de Passion Monde offre bien plus qu’un simple voyage. C’est une odyssée à travers des paysages spectaculaires, une immersion dans la culture vibrante de l’Afrique du Sud et une rencontre avec la faune majestueuse du continent. Que vous soyez passionné de nature, d’histoire ou de vin, ce voyage vous laissera des souvenirs impérissables. Embarquez pour cette aventure, où la passion rencontre la diversité au cœur de l’Afrique du Sud.

Le Damaraland : à la rencontre de la beauté sauvage de la Namibie

By | Afrique, Blogue | No Comments

Situé dans le nord-ouest de la Namibie, le Damaraland est une région d’une beauté brute et sauvage, imprégnée d’une histoire ancienne et abritant une biodiversité remarquable. Cette terre aride et désolée est pourtant riche en découvertes fascinantes : peintures rupestres millénaires, éléphants du désert sans oublier ses paysages spectaculaires de montagnes et de déserts. Partons explorer les merveilles uniques du Damaraland, destination incontournable pour les voyageurs en quête d’aventure et de nature authentique.

  • Paysages époustouflants
    Le Damaraland offre des paysages à couper le souffle, avec ses vastes plaines parsemées de montagnes granitiques sculptées par le temps et les éléments. Ses formations rocheuses spectaculaires, telles que les Orgues Basaltiques et le massif du Brandberg classé au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 2002, offrent des vues à couper le souffle. Les vastes étendues désertiques et les canyons profonds ajoutent à la beauté sauvage et mystique de la région, créant un cadre unique pour l’aventure et l’exploration.
  • Faune et flore exceptionnelles
    Malgré son climat aride, le Damaraland abrite une vie sauvage étonnamment diversifiée qui a su merveilleusement s’adapter. Les éléphants du désert, habitués à survivre dans des conditions extrêmes, errent à travers la région à la recherche de sources d’eau rares. Les rhinocéros noirs, les zèbres de montagne et les troupeaux d’oryx font également partie des habitants emblématiques de cette terre en apparence inhospitalière. Les amateurs d’ornithologie seront également comblés par la variété d’oiseaux endémiques et migrateurs qui peuplent la région.
  • Patrimoine culturel et historique
    Le Damaraland est également imprégné d’une histoire ancienne et d’une riche culture. Les peintures rupestres préhistoriques, témoignent de la présence humaine depuis des millénaires. Elles parsèment les parois des gorges et des montagnes, offrant un aperçu fascinant de la vie des premiers habitants de la région. Les communautés Himba et Herero, qui vivent toujours selon des traditions ancestrales, ajoutent une dimension culturelle vibrante à cette terre ancestrale.

Le Damaraland est bien plus qu’une simple destination touristique ; c’est un écosystème complexe et fascinant, où la nature, la culture et l’histoire se rejoignent pour créer une expérience de voyage véritablement unique. Que ce soit en admirant ces paysages époustouflants de beauté, en observant la faune sauvage ou bien en découvrant le riche patrimoine culturel de la région, chaque visite au Damaraland promet une aventure inoubliable. Préparez-vous à vivre cette profonde connexion avec la beauté et la diversité de la nature namibienne…

Swakopmund : une oasis Namibienne entre désert et océan

By | Afrique, Blogue | No Comments

Au cœur de la Namibie, là où le désert du Namib rencontre l’océan Atlantique, Swakopmund émerge comme une oasis pittoresque qui combine l’aridité du désert à la fraîcheur de l’océan. Cette ville côtière, aux allures de station balnéaire, offre une expérience unique. Un mélange harmonieux d’aventure dans les dunes et de détente au bord de l’eau.

Un contraste visuel étonnant

Swakopmund séduit dès le premier regard avec son contraste visuel saisissant. D’un côté, les dunes rouges spectaculaires du désert du Namib semblent s’étendre à l’infini, créant un paysage désertique d’une beauté éthérée. De l’autre, l’océan Atlantique étend ses vagues majestueuses le long de la côte, offrant une toile de fond apaisante.

Pour les amateurs de sensations fortes, Swakopmund est le point de départ idéal pour explorer les dunes de sable environnantes. Les activités telles que le sandboarding et les excursions en quad permettent aux visiteurs de s’immerger dans l’immensité du désert tout en éprouvant l’excitation de dévaler des dunes abruptes.

Plaisirs balnéaires

Swakopmund offre également des plages infinies pour ceux qui préfèrent une journée plus paisible au bord de l’océan. Les promenades le long du front de mer offrent une vue imprenable sur l’Atlantique, créant une atmosphère apaisante, où le bruit des vagues se mêle à la brise fraîche de l’océan. La baignade à Swakopmund est par contre réservée aux plus téméraires, l’eau est fraîche !

Culture et gastronomie teintés d’influences allemandes

Swakopmund porte également l’empreinte de l’histoire coloniale de la Namibie. Entre ses rues, ses bâtiments historiques, ses églises coloniales et ses petits cafés, tout nous ramène à ses influences allemandes passées. En se baladant à Swakopmund, on se croirait dans une ville balnéaire allemande avec le charme et la beauté des paysages namibiens.

La ville ne déçoit pas non plus les gourmets. Avec une variété de restaurants proposant une cuisine locale et internationale. Vous pourrez vous régaler de fruits de mer fraichement pêchés tout en admirant le coucher de soleil sur l’océan. Que demander de plus ?

Swakopmund incarne la symbiose parfaite entre le désert et l’océan, offrant une escapade unique où l’aventure et la détente se rencontrent. Que vous soyez attiré par les défis des dunes de sable ou par la tranquillité des vagues de l’Atlantique, Swakopmund promet une expérience qui restera longtemps gravée dans votre mémoire. Embarquez pour une aventure au cœur de la Namibie !

Le coup de cœur de Lise – Passion Afrique du Sud, Zimbabwe, Zambie et Botswana

By | Afrique | No Comments

“L’Afrique du Sud, le Zimbabwe, la Zambie et le Botswana sont des destinations incroyablement diversifiées, offrant une variété d’expériences mémorables. Mon voyage a été ponctué de coups de cœur et j’en suis ressortie avec des étoiles plein les yeux ! À mon tour de vous faire rêver et de vous donner le goût d’explorer ces destinations…

Mon voyage a commencé en Afrique du Sud, à Johannesburg. La ville est une mosaïque de cultures et offre un aperçu de l’histoire complexe du pays. J’ai visité le musée de l’apartheid, qui retrace l’histoire de la ségrégation raciale en Afrique du Sud, ainsi que le quartier de Soweto, le berceau de la lutte anti-apartheid.

Ensuite, je me suis envolé pour Le Cap, une ville magnifique située entre l’océan Atlantique et l’océan Indien. J’ai visité la célèbre Table Mountain, j’ai exploré le quartier coloré de Bo-Kaap, et j’ai passé du temps sur les plages de sable blanc de la péninsule du Cap. La route des jardins m’a conduit à travers des paysages verdoyants, des plages isolées et des réserves naturelles.

Mon prochain arrêt a été les chutes Victoria, l’une des merveilles naturelles du monde. La puissance et la beauté de ces chutes d’eau sont à couper le souffle. J’ai fait une promenade en hélicoptère au-dessus des chutes pour une vue panoramique incroyable, et j’ai également exploré le parc national de Victoria Falls, où j’ai pu observer une variété de la faune africaine.


De l’autre côté des chutes Victoria se trouve la Zambie. J’ai traversé la frontière pour visiter Livingstone, une ville charmante située près des chutes. J’ai fait une croisière sur le fleuve Zambèze au coucher du soleil, où j’ai pu voir des éléphants, des hippopotames et des crocodiles dans leur habitat naturel. J’ai également visité le parc national de Mosi-oa-Tunya, qui abrite une grande diversité d’animaux sauvages.

Mon voyage s’est poursuivi au Botswana, où j’ai eu la chance de visiter le delta de l’Okavango. C’est un écosystème unique en son genre, avec ses canaux, ses lagunes et ses îles, créant un paradis pour la faune. J’ai fait un safari en mokoro (canoë traditionnel) et j’ai pu observer des lions, des éléphants, des crocodiles et de nombreuses espèces d’oiseaux exotiques.

Le parc national de Chobe, au Botswana, était également une étape majeure de mon voyage. Les safaris en bateau sur la rivière Chobe étaient une expérience incroyable, avec des troupeaux d’éléphants se baignant et de nombreux autres animaux venant s’abreuver sur les rives.

Mon voyage s’est terminé dans la ville de Maun, où j’ai pris un vol de retour vers Johannesburg pour revenir à Montréal. Ce voyage a été une aventure inoubliable à travers certains des pays les plus beaux et culturellement riches d’Afrique australe. J’ai été émerveillé par la diversité des paysages, la faune spectaculaire et la chaleur de la population locale. L’Afrique du Sud, le Zimbabwe, la Zambie et le Botswana sont des destinations de voyage exceptionnelles que je recommande vivement à tous les amoureux de la nature et de la culture.”

si vous souhaitez en découvrir plus sur notre circuit Passion Afrique du Sud, Zimbabwe, Zambie et Botswana, cliquez sur ce lien. 

 

Le Maroc : voyage entre tradition et modernité

By | Afrique, Blogue | No Comments

Le Maroc est un pays qui fascine et intrigue par sa capacité à conjuguer harmonieusement tradition et modernité. De ses villes impériales à ses métropoles en plein essor, le Maroc offre un voyage à travers le temps, où l’ancien et le nouveau se côtoient de manière envoûtante. Dans cet article, nous allons explorer cette dualité culturelle et découvrir comment le Maroc parvient à équilibrer tradition et modernité.

Les villes impériales : un voyage dans l’histoire
Les villes impériales du Maroc comme Fès, Marrakech, Meknès et Rabat, sont le témoignage vivant de la riche histoire du pays. Leurs médinas labyrinthiques, les somptueux palais et les mosquées historiques vous transportent littéralement dans le temps. Ces villes sont des bijoux architecturaux où les traditions et la culture marocaine sont préservées avec soin.

Marrakech, la ville rouge
Marrakech, la ville rouge, est un parfait exemple de la fusion entre tradition et modernité. Vous pouvez vous promener dans la médina, goûter des plats traditionnels dans les souks animés, puis vous retrouver dans l’un des nombreux cafés branchés de la ville. Marrakech a su conserver son charme d’antan tout en se développant pour répondre aux besoins d’une clientèle internationale.

Casablanca, la métropole dynamique
Casablanca, la plus grande ville du Maroc, incarne la modernité du pays. Son architecture contemporaine et ses gratte-ciel contrastent avec les médinas historiques des villes impériales. Cette métropole est un centre financier en plein essor, mais elle n’oublie pas pour autant de préserver ses traditions.

L’éducation et la technologie
Le Maroc investit massivement dans l’éducation et la technologie, créant ainsi des opportunités pour les jeunes générations de s’épanouir dans un monde de plus en plus numérique. Les start-ups marocaines se développent rapidement, contribuant à l’essor de l’économie du pays.

L’artisanat et le design
L’artisanat marocain est renommé pour sa beauté et sa finesse. Des tapis berbères aux objets en cuivre martelé, l’artisanat traditionnel marocain est devenu une source d’inspiration pour les designers du monde entier. Les souks et les marchés du Maroc offrent une expérience unique, où tradition et modernité se rencontrent.

La cuisine marocaine : un mariage de saveurs
La cuisine marocaine est un autre parfait exemple de la belle chimie entre tradition et modernité. Les plats traditionnels comme le tajine et le couscous sont revisités avec une touche moderne dans de nombreux restaurants. Les chefs marocains sont créatifs et audacieux, tout en respectant les recettes typiques transmises de génération en génération.

Le Maroc est un pays qui réussit à préserver ses traditions tout en embrassant la modernité. Cette dualité culturelle est ce qui rend le Maroc si spécial et invite les voyageurs du monde entier à explorer ses multiples facettes. Que vous souhaitiez vous perdre dans les ruelles d’une médina historique ou découvrir les quartiers en plein essor de la nouvelle génération, le Maroc offre une expérience inoubliable où le passé et le présent se rejoignent harmonieusement.

Partez avec nous à la découverte de ce pays fabuleux, réservez votre voyage Passion Maroc.

Les traditions populaires colorées du Kenya

By | Afrique | No Comments

Le Kenya, un pays d’Afrique de l’Est, est un véritable kaléidoscope de cultures et de traditions qui s’entremêlent pour créer une riche mosaïque. Les traditions populaires du Kenya incarnent l’essence de cette diversité et offrent un aperçu fascinant de l’histoire, des croyances et de la vie quotidienne de ses habitants.

La danse et la musique :
La musique et la danse sont au cœur de la culture kenyane. Chaque groupe ethnique a ses propres danses traditionnelles, généralement accompagnées de percussions, de chants et d’instruments locaux. Parmi les danses les plus célèbres, on trouve le “Luo Benga”, le “Kalenjin Chepkop” et le “Kikuyu Mugithi”. Ces danses sont souvent exécutées lors de cérémonies de mariage, de festivals et de célébrations communautaires.

Les cérémonies de passage :
Le Kenya est le théâtre de diverses cérémonies de passage qui marquent des étapes importantes de la vie, telles que la naissance, la circoncision, le mariage et la mort. Chacune de ces cérémonies est l’occasion de célébrations colorées et festives. La cérémonie de circoncision chez les Kikuyu, par exemple, est une étape cruciale pour les jeunes garçons, marquant leur passage à l’âge adulte. Cette tradition est suivie de danses, de chants et de festins.

L’artisanat Kenyan :
Les artisans kenyans sont renommés pour leur habileté à créer des objets d’art magnifiques. Les sculptures sur bois, les bijoux en perles, les paniers tressés et les tissus traditionnels sont parmi les produits artisanaux les plus populaires du pays. Les Maasaï sont particulièrement célèbres pour leurs perles colorées et leurs bijoux en cuir. Le marché de l’artisanat kényan est florissant, et ces œuvres d’art reflètent souvent l’histoire et la culture de chaque groupe ethnique.

Les croyances spirituelles :
La spiritualité occupe une place importante dans la vie des Kényans. De nombreuses communautés pratiquent des religions traditionnelles basées sur l’adoration des ancêtres et la connexion à la nature. Les Maasaï, par exemple, vénèrent Enkai, le dieu du ciel, et croient en l’importance des vaches dans leurs rituels. En parallèle, le Kenya est également le foyer de diverses religions, notamment le christianisme et l’islam.

La cuisine Kényane :
La cuisine kényane est une délicieuse combinaison de saveurs et d’influences régionales. L’ugali, un plat de maïs, est un aliment de base, tandis que le nyama choma, viande grillée, est un plat très prisé. Chaque groupe ethnique a ses propres spécialités culinaires, reflétant l’abondance de produits locaux et la richesse de la biodiversité kenyane.

La vie sauvage et les safaris :
Le Kenya est également célèbre pour sa faune exceptionnelle. Les safaris dans les parcs nationaux et les réserves de gibier permettent aux visiteurs d’admirer de près des animaux emblématiques tels que les lions, les éléphants, les girafes et les zèbres. Cette connexion unique entre les Kényans et leur environnement naturel est une tradition en soi, incarnant le respect et la préservation de la faune sauvage.

Les traditions populaires du Kenya sont un reflet de la richesse culturelle de ce pays d’Afrique de l’Est. Elles incarnent l’histoire, la diversité ethnique, la spiritualité et la vie quotidienne des Kényans. En préservant et en célébrant ces traditions, le Kenya continue de rayonner en tant que pays fascinant. Si cette destination vous intéresse, réservez votre voyage Passion Kenya, Tanzanie et Zanzibar en cliquant ici.

Alexandrie : Un voyage à travers l’histoire de la cité d’Alexandre le Grand

By | Afrique | No Comments

Située sur les rives méditerranéennes de l’Égypte, la ville d’Alexandrie a une histoire riche et fascinante qui remonte à plus de deux millénaires. Fondée par Alexandre le Grand en 331 av. J.-C., elle est rapidement devenue un centre intellectuel, culturel et économique de renommée mondiale. Dans cet article, nous plongeons dans l’histoire captivante de la ville d’Alexandrie, en explorant son héritage culturel, ses monuments emblématiques et son rôle dans l’histoire de l’Égypte et du monde méditerranéen.

I. Fondation par Alexandre le Grand

Alexandrie tire son nom de son fondateur, Alexandre le Grand, le célèbre conquérant macédonien. Il a établi la ville en 331 av. J.-C. après avoir conquis l’Égypte et décidé de faire de cette région stratégique le centre de son empire. Le choix de l’emplacement ne fut pas anodin : il se trouvait à proximité de l’embouchure du Nil, un emplacement stratégique pour le commerce maritime, et il était entouré de terres fertiles. C’était le début d’une nouvelle ère pour l’Égypte.

II. La Bibliothèque d’Alexandrie

L’une des réalisations les plus célèbres d’Alexandrie était la Bibliothèque d’Alexandrie. Fondée au IIIe siècle av. J.-C., elle était la plus grande bibliothèque de l’Antiquité, attirant des érudits du monde entier pour étudier, traduire et discuter des œuvres littéraires, scientifiques et philosophiques. Malheureusement, la bibliothèque a été détruite lors de plusieurs conflits au fil des siècles, mais son héritage intellectuel perdure dans le monde moderne.

III. Le Phare d’Alexandrie

Un autre monument emblématique d’Alexandrie était le Phare d’Alexandrie, l’une des Sept Merveilles du monde antique. Construit vers 280 av. J.-C., ce phare imposant avait pour objectif d’aider les marins à naviguer en toute sécurité dans les eaux dangereuses de la Méditerranée. Malheureusement, il a également disparu au cours de l’histoire, mais il demeure une source d’inspiration pour les architectes et les historiens.

IV. Les Dynasties Ptolémées

Après la mort d’Alexandre le Grand, l’Égypte est tombée sous le contrôle des dynasties ptolémaïques. La ville d’Alexandrie est devenue la capitale de l’Égypte ptolémaïque, et elle a continué à prospérer en tant que centre économique et culturel. L’une des souveraines les plus célèbres de cette époque était Cléopâtre, dont la liaison avec Jules César et Marc Antoine est gravée dans l’histoire.

V. La Période Romaine et Byzantine

Au 1er siècle av. J.-C., l’Égypte est devenue une province romaine, et Alexandrie a conservée son statut de centre vital. Elle était un carrefour commercial essentiel pour les marchandises provenant d’Égypte et d’autres régions du monde méditerranéen. La ville a également joué un rôle important dans le développement du christianisme, devenant un siège important de la foi chrétienne.

VI. L’Alexandrie Moderne

Au fil des siècles, Alexandrie a connu de nombreuses transformations. Elle a été conquise par les Arabes au VIIe siècle, puis par les Ottomans au XVIe siècle, avant de devenir une partie de l’Égypte moderne au XIXe siècle. Aujourd’hui, Alexandrie est une métropole dynamique qui mélange son riche patrimoine historique avec une vie moderne animée.

Alexandrie, ville fondée par Alexandre le Grand, une histoire qui a profondément marqué l’Égypte et le monde méditerranéen. De la splendeur de la Bibliothèque d’Alexandrie à l’importance de la ville dans l’histoire chrétienne, en passant par les conquêtes et les dynasties qui l’ont dirigées, cette cité a joué un rôle central à travers les siècles. Aujourd’hui, elle continue d’être un lieu d’inspiration pour les voyageurs et les chercheurs, offrant un témoignage fascinant de l’histoire de l’humanité. Êtes-vous prêts à vous envoler ? Notre circuit Passion Egypte n’attend que vous via le lien suivant: https://www.passionmonde.com/circuits/passion-egypte/

 

Robben Island : L’histoire, la résilience et la réconciliation

By | Afrique | No Comments

Au large de la côte de Cape Town, en Afrique du Sud, se trouve une petite île qui porte le poids de l’histoire de l’apartheid : Robben Island. C’est un lieu chargé de signification, de résilience et d’espoir. Dans cet article, nous allons explorer l’histoire fascinante de Robben Island, de son utilisation en tant que prison notoire à son rôle actuel en tant que symbole de la réconciliation et de l’espoir.

L’Histoire de Robben Island

Robben Island est un lieu de grande importance historique en Afrique du Sud. Son utilisation remonte au 17e siècle, lorsque les colons hollandais ont commencé à l’utiliser comme une colonie pénitentiaire pour les criminels et les opposants politiques. Cependant, c’est pendant la période de l’apartheid, qui a duré de 1948 à 1994, que Robben Island est devenue tristement célèbre.

Pendant cette période sombre de l’histoire sud-africaine, Robben Island a été utilisée pour emprisonner des prisonniers politiques noirs, notamment Nelson Mandela, leader du Congrès national africain (ANC). Mandela y a passé 18 de ses 27 années de captivité. Les prisonniers politiques étaient soumis à des conditions de vie brutales et à un traitement inhumain, mais leur résilience et leur lutte pour la justice ont finalement contribué à mettre fin à l’apartheid.

La Réconciliation et la Transformation

Après la fin de l’apartheid et l’élection de Nelson Mandela à la présidence en 1994, Robben Island a été fermée en tant que prison. Elle est devenue un symbole de la réconciliation et de la transformation en Afrique du Sud. Les anciens prisonniers politiques et les gardiens de la prison ont travaillé ensemble pour transformer l’île en un site de mémoire et de réflexion.

Visiter Robben Island Aujourd’hui

Aujourd’hui, Robben Island est un site du patrimoine mondial de l’UNESCO et une attraction touristique importante. Les visiteurs peuvent prendre un ferry depuis Cape Town pour visiter l’île et en apprendre davantage sur son histoire complexe. La visite comprend généralement un tour guidé mené par d’anciens prisonniers politiques, ce qui donne une perspective personnelle sur les expériences vécues sur l’île.

Les points forts de la visite incluent la cellule de Nelson Mandela, les vestiges de l’ancienne prison, le cimetière des prisonniers et les paysages côtiers spectaculaires. La visite offre une occasion de réfléchir sur les injustices du passé, mais aussi de célébrer la résilience humaine et la capacité à surmonter l’adversité.

Robben Island est bien plus qu’une île au large de la côte de Cape Town. C’est un lieu de mémoire, de réconciliation et de transformation. L’histoire complexe de l’île nous rappelle les sombres chapitres de l’histoire de l’apartheid en Afrique du Sud, mais elle témoigne également de la capacité de l’humanité à résister à l’injustice et à œuvrer pour un avenir meilleur. Une visite à Robben Island est une expérience éducative et émotionnelle qui sera au programme de nos deux circuits incluant l’Afrique du Sud:

https://www.passionmonde.com/circuits/passion-afrique-du-sud-zimbabwe-zambie-et-botswana/

Passion Afrique du Sud

Les riches traditions culturelles de la Tanzanie

By | Afrique, Blogue | No Comments

La Tanzanie, située dans la région de l’Afrique de l’Est, est un pays qui regorge de traditions culturelles riches et diversifiées. Cette nation africaine est le foyer de nombreuses ethnies, chacune avec ses propres coutumes et pratiques uniques. Nous allons explorer quelques-unes des traditions fascinantes de la Tanzanie qui ont contribué à façonner son identité culturelle.

Les Masais et Leurs Pratiques Culturelles
Les Masais, l’une des tribus les plus célèbres de Tanzanie, sont connus pour leur culture distinctive. Ils sont souvent reconnaissables à leurs vêtements colorés, à leurs bijoux en perles et à leur grande habileté dans l’élevage de bétail. Les Masais ont un système social basé sur l’âge et des rites de passage importants, tels que la circoncision pour les garçons. Leur danse sautée traditionnelle, appelée “Adumu” ou “danse des sauts”, est une caractéristique fascinante de leur culture.

Les Cérémonies de Mariage Swahili
La cérémonie de mariage traditionnelle chez les Swahilis est une célébration colorée et significative. Elle implique des rituels spécifiques, notamment la remise de cadeaux aux familles de la mariée et du marié, des danses, des chants et des cérémonies religieuses. Les mariages Swahili sont l’occasion de réunir des familles élargies et de renforcer les liens sociaux.

Les Arts et l’Artisanat
La Tanzanie est riche en artisanat et en arts traditionnels. Les sculptures sur bois, les masques, les tissus imprimés, les bijoux en perles et les peintures tribales sont autant de formes d’art traditionnelles que l’on peut trouver dans tout le pays. Les artistes locaux puisent souvent leur inspiration dans la nature et les légendes culturelles.

Les Festivals Culturels
La Tanzanie organise de nombreux festivals culturels tout au long de l’année, mettant en avant la diversité des groupes ethniques du pays. Le festival du Zanzibar International Film Festival (ZIFF) attire des cinéastes, des artistes et des amateurs de cinéma du monde entier. Le festival de danse et de musique Sauti za Busara à Zanzibar est une célébration des cultures musicales africaines.

Les Pratiques Religieuses
La Tanzanie est un pays religieusement diversifié, avec une grande proportion de musulmans, de chrétiens et de praticiens des religions traditionnelles africaines. Les pratiques religieuses, telles que les cérémonies de prière, les pèlerinages et les festivals religieux, sont une partie intégrante de la vie quotidienne de nombreux Tanzaniens.

La Cuisine Tanzanienne
La cuisine tanzanienne est le reflet de la diversité culturelle du pays. Les plats traditionnels varient d’une région à l’autre, mais ils incluent souvent des ingrédients de base tels que le maïs, le riz, le poisson, la viande, les légumes et les épices. Les plats populaires incluent l’ugali (un plat de maïs), le pilau (riz épicé) et le nyama choma (viande grillée).

En conclusion, la Tanzanie est un pays aux multiples facettes, où les traditions culturelles sont profondément enracinées dans la vie quotidienne de ses habitants. La richesse et la diversité de ces traditions ajoutent une profondeur fascinante à l’expérience de ceux qui visitent ce magnifique pays d’Afrique de l’Est. En explorant ces traditions, on peut mieux comprendre l’âme de la Tanzanie et la manière dont son histoire et sa culture ont évolué au fil du temps.
Si cette destination vous intéresse, réservez votre voyage Passion Kenya, Tanzanie et Zanzibar en cliquant sur le lien ci-dessous:
https://www.passionmonde.com/circuits/passion-kenya-tanzanie-et-zanzibar/

Festivités vibrantes : Plongez dans les célébrations colorées de l’Afrique du Sud

By | Afrique | No Comments

L’Afrique du Sud est un pays riche en diversité culturelle, ce qui se reflète dans ses nombreuses célébrations et festivals. Voici quelques-unes des grandes fêtes et célébrations en Afrique du Sud :

Jour de la Liberté (Freedom Day) – 27 avril

Cette journée commémore les premières élections non raciales en Afrique du Sud en 1994, marquant la fin de l’apartheid. C’est une célébration nationale de la liberté, de la démocratie et de la diversité culturelle.

Jour de la Jeunesse (Youth Day) – 16 juin

Cette journée honore le rôle joué par les jeunes lors du soulèvement de Soweto en 1976, où des étudiants ont protesté contre l’introduction de l’afrikaans comme langue d’enseignement dans les écoles noires. C’est une journée de réflexion sur l’éducation et l’héritage de la jeunesse.

Journée du Patrimoine (Heritage Day) – 24 septembre

Aussi appelée “Journée Braai”, cette journée célèbre la diversité culturelle de l’Afrique du Sud en encourageant les gens à célébrer leur patrimoine culturel. De nombreux Sud-Africains participent à des braais (barbecues) et portent des vêtements traditionnels.

Carnaval de Cape Town – Janvier ou Février

Le carnaval annuel de Cape Town est une explosion de couleurs, de costumes et de danses. Il célèbre la diversité culturelle de la ville et de ses habitants.

Festival National des Arts de Grahamstown – Juin/ Juillet : Ce festival de renommée internationale met en avant la créativité artistique sud-africaine dans divers domaines tels que le théâtre, la danse, la musique, le cinéma et plus encore.

Fête de la Réconciliation (Reconciliation Day) – 16 décembre : Cette journée célèbre l’unité et la réconciliation après les années de conflit et d’apartheid. Elle offre aux Sud-Africains l’occasion de réfléchir sur les progrès réalisés et de promouvoir l’harmonie interraciale.

Festival de Namaqualand – Août/Septembre

Dans la région de Namaqualand, les fleurs sauvages en pleine floraison créent un spectacle naturel incroyable. Le festival célèbre cette explosion de couleurs avec des événements culturels, des concerts et des expositions.

Durban July – Premier samedi de juillet

Il s’agit de l’un des événements hippiques les plus prestigieux d’Afrique du Sud. Les amateurs de mode se joignent à la foule pour un défilé de tenues élégantes et originales.

Carnaval Minstrel de Kaapse Klopse – 2 janvier

Cette célébration colorée à Cape Town célèbre la culture des Malay Minstrels, avec des défilés de musique, de danse et de costumes.

Festival de Jazz de Cape Town – Mars/Avril

Ce festival de jazz est l’un des plus grands d’Afrique. Il attire des artistes et des amateurs de musique du monde entier pour célébrer la créativité musicale.

Ces événements illustrent la diversité culturelle et les célébrations vibrantes qui font partie intégrante de la vie en Afrique du Sud. Serez-vous des nôtres lors de notre prochain départ pour le circuit Passion Afrique du Sud ?

https://www.passionmonde.com/circuits/passion-afrique-du-sud/

La gastronomie Namibienne : Une aventure culinaire en terre Africaine

By | Afrique, Blogue | No Comments

La Namibie, située dans le sud-ouest de l’Afrique, est un pays dont la beauté naturelle est incontestable. Ses paysages désertiques époustouflants et sa faune diversifiée en font une destination prisée pour les amateurs de safari. Cependant, la Namibie offre bien plus que des safaris et des panoramas spectaculaires. Sa cuisine riche et variée est un aspect méconnu, mais tout aussi captivant, de la culture namibienne.

La cuisine namibienne est le reflet de la diversité culturelle du pays. Les peuples indigènes, les tribus locales, les colons européens et d’autres groupes ethniques ont tous contribué à façonner cette cuisine unique. Voici quelques-uns des éléments fondamentaux de la gastronomie namibienne:

Le Biltong

Le biltong est une spécialité de viande séchée, souvent fabriquée à partir de bœuf, d’autruche ou de koudou. La viande est marinée dans un mélange d’épices, séchée à l’air libre, puis coupée en fines lamelles. Le biltong est un en-cas populaire en Namibie et est également exporté dans le monde entier.

 

Le Potjiekos

Le potjiekos est une méthode de cuisson traditionnelle en plein air qui consiste à mijoter lentement des viandes, des légumes et des épices dans un pot en fonte sur des braises ouvertes. Cette méthode de cuisson donne aux plats une saveur riche et profonde. Le potjiekos est souvent servi lors de rassemblements sociaux et de célébrations.

Le Kapana

Si vous visitez les rues animées de Windhoek, la capitale de la Namibie, ne manquez pas le kapana. Il s’agit d’un plat de rue très populaire qui consiste en des morceaux de viande grillée, assaisonnés avec diverses sauces épicées. Le kapana est une expérience culinaire authentique à ne pas manquer.

Le Mieliepap

Le mieliepap est un plat à base de maïs, similaire à la polenta. Il est souvent servi en accompagnement de viandes grillées, de sauces ou de légumes. Il constitue un élément de base dans de nombreux repas namibiens.

Le Kapana Burger

Le kapana burger est une version namibienne du hamburger traditionnel. Au lieu de pain, il est enveloppé dans une crêpe fine et généreusement garni de viande grillée, de légumes frais et de sauces épicées.

Les Insectes Comestibles

Dans certaines parties de la Namibie, les insectes comestibles font partie intégrante de la cuisine locale. Les termites, les sauterelles et les chenilles sont collectés, préparés et dégustés comme des friandises riches en protéines.

La gastronomie namibienne est une fusion de saveurs et de traditions qui reflètent l’histoire et la diversité culturelle du pays. Que vous dégustiez du biltong dans le désert, du potjiekos autour d’un feu de camp ou du kapana dans les rues de Windhoek, chaque repas est une aventure culinaire unique en Namibie.

Vous pouvez réserver votre voyage Passion Namibie en cliquant sur le lien ci-dessous:
https://www.passionmonde.com/circuits/passion-namibie/25-avril-au-15-mai-2024/

Parc National de Chobe : L’éden de la faune en Afrique Australe

By | Afrique | No Comments

Le parc national de Chobe, situé dans le nord du Botswana, est l’un des trésors naturels les plus précieux de l’Afrique australe que vous aurez la chance de découvrir sur l’un de nos circuits Passion Afrique du Sud, Zimbabwe, Zambie et Botswana . Avec ses paysages spectaculaires, sa faune abondante et sa diversité écologique, Chobe est une destination incontournable pour les amoureux de la nature et les amateurs de safari. Dans cet article, nous allons plonger dans l’univers fascinant du parc national de Chobe et découvrir pourquoi il mérite une place de choix sur votre liste de voyages.

Chobe en un Coup d’Œil

Le parc national de Chobe, créé en 1968, s’étend sur plus de 10 000 kilomètres carrés et est connu pour abriter l’une des plus grandes concentrations d’animaux sauvages d’Afrique australe. Il est situé à proximité des frontières du Zimbabwe, de la Namibie et de la Zambie, ce qui en fait un carrefour naturel de biodiversité. Le parc tire son nom de la rivière Chobe, qui le traverse et constitue un point d’eau vital pour la faune locale.

Faune et Flore Exubérantes

Le parc national de Chobe est réputé pour sa faune variée et abondante. Vous pourrez y observer les “Big Five” (lion, éléphant, léopard, rhinocéros et buffle) ainsi qu’une myriade d’autres espèces animales, notamment des girafes, des zèbres, des crocodiles, des hippopotames, des impalas, des koudous et plus encore. Les oiseaux sont également abondants, avec plus de 450 espèces recensées, ce qui en fait un paradis pour les ornithologues amateurs.

L’une des attractions majeures de Chobe est la migration annuelle des éléphants. Des troupeaux impressionnants se rassemblent le long de la rivière Chobe pendant la saison sèche, offrant aux visiteurs un spectacle mémorable.

Safaris Inoubliables

Le parc national de Chobe offre une variété d’expériences de safari pour tous les goûts. Vous pouvez opter pour des safaris en véhicule tout-terrain pour une observation rapprochée des animaux, ou pour des croisières sur la rivière Chobe, qui offrent une perspective unique de la faune tout en profitant de magnifiques couchers de soleil africains.

Les photographes amateurs et professionnels trouveront leur bonheur dans ce parc, car il offre d’innombrables opportunités pour capturer la beauté brute de la nature.

Conservation et Durabilité

Le parc national de Chobe est engagé dans la conservation de la faune et de la flore de la région. Il joue un rôle essentiel dans la préservation des écosystèmes uniques et la sensibilisation à la protection de la faune.

Le parc national de Chobe est bien plus qu’une simple destination de safari. C’est un lieu où la magie de la nature opère, où la faune règne en maître, et où chaque moment est une découverte. Si vous recherchez une expérience inoubliable en plein cœur de la nature africaine, alors Chobe est la destination parfaite pour vous. Venez découvrir la splendeur de la vie sauvage au parc national de Chobe et laissez-vous émerveiller par tout ce qu’il a à offrir. Une aventure unique vous attend dans ce coin préservé de l’Afrique australe en vous inscrivant via le lien suivant:

https://www.passionmonde.com/circuits/passion-afrique-du-sud-zimbabwe-zambie-et-botswana/

À la découverte du mystique Nil: Le fleuve de l’Égypte Antique

By | Afrique, Blogue | No Comments

Le Nil, le plus long fleuve du monde, est une véritable icône géographique de l’Égypte antique et moderne. Ce fleuve majestueux a été au cœur de la civilisation égyptienne depuis des millénaires, et son importance continue de marquer l’histoire, la culture et la vie quotidienne de l’Égypte. Dans cet article, nous plongerons dans les mystères et les merveilles du Nil, en explorant son rôle historique, ses caractéristiques uniques et son impact sur la vie contemporaine en Égypte. De quoi vous donner un avant goût de la croisière qui vous attend sur notre fabuleux circuit Passion Egypte…

Le Nil Antique : Berceau de la Civilisation Égyptienne

Le Nil a été le berceau de la civilisation égyptienne antique. Les premières colonies égyptiennes ont émergé le long des rives fertiles du Nil vers 3100 av. J.-C., grâce à son abondance en eau, en poissons et en terres arables. Le fleuve a permis aux Égyptiens de développer une agriculture prospère, de construire des villes impressionnantes, telles que Thèbes et Alexandrie, et de bâtir une civilisation riche en culture et en connaissances.

La Magie du Nil : Un Écosystème Unique

Le Nil est non seulement une source de vie pour les Égyptiens, mais aussi un écosystème fascinant. Il abrite une variété de faune et de flore, y compris des oiseaux, des poissons et des plantes qui ne se trouvent nulle part ailleurs. Le Nil est également le foyer de crocodiles du Nil, une espèce en voie de disparition, ainsi que d’hippopotames.

Le fleuve se divise en deux branches principales, le Nil Blanc et le Nil Bleu, qui convergent à Khartoum, au Soudan, pour former le Nil qui traverse l’Égypte. La crue annuelle du Nil, provoquée par les pluies en amont, dépose des sédiments riches dans la vallée du Nil, créant ainsi une terre fertile pour l’agriculture.Le Nil Moderne : Vie et Culture

De nos jours, le Nil continue de jouer un rôle vital dans la vie des Égyptiens. Il fournit la majeure partie de l’eau douce du pays et soutient l’agriculture qui alimente la population égyptienne. Les villes comme Le Caire, Alexandrie et Assouan sont situées le long de ses rives, reliant ainsi les gens et le commerce.

Les croisières sur le Nil sont une attraction majeure pour les touristes du monde entier. Ces voyages permettent aux visiteurs de découvrir les trésors antiques de l’Égypte, notamment les temples de Karnak, les pyramides de Gizeh et la vallée des Rois, tout en profitant du charme apaisant du fleuve.

Le Nil reste l’un des trésors les plus précieux de l’Égypte, un symbole de sa grandeur passée et de sa vitalité présente. Ce fleuve mystique continue d’intriguer et d’inspirer, tout en rappelant le lien intime entre la nature, la culture et l’histoire. Que vous le parcouriez en bateau, que vous vous promeniez le long de ses rives ou que vous admiriez ses reflets sous un coucher de soleil égyptien, le Nil reste une expérience inoubliable pour tous ceux qui ont la chance de le découvrir. Et peut-être ferez-vous partie de ces chanceux ? Pour cela rien de plus simple, inscrivez-vous via ce lien: https://www.passionmonde.com/circuits/passion-egypte-2/

L’Égypte et ses multiples secrets

By | Afrique, Blogue | No Comments

L’Égypte, ce pays emblématique niché au cœur du continent africain, possède une richesse culturelle et historique sans pareille. Depuis des millénaires, ses mystères et ses secrets ont captivé l’imaginaire collectif, attirant les voyageurs du monde entier. Des majestueuses pyramides de Gizeh aux somptueux trésors de Toutankhamon, l’Égypte offre un véritable voyage dans le temps, révélant des histoires passionnantes et des légendes envoûtantes.

Au cœur de cette terre ancestrale, les pyramides se dressent majestueusement, témoignant de la grandeur des pharaons qui ont gouverné l’Égypte pendant des siècles. Les pyramides de Khéops, Khéphren et Mykérinos à Gizeh sont parmi les structures les plus emblématiques jamais construites par l’homme. Leur construction complexe a suscité de nombreuses interrogations sur les techniques utilisées par les anciens Égyptiens, alimentant ainsi les spéculations et les théories les plus audacieuses.

Parmi les secrets les plus célèbres de l’Égypte se trouve la tombe de Toutankhamon, le jeune pharaon dont le tombeau a été découvert par Howard Carter en 1922. Ce trésor extraordinaire, resté intact pendant des millénaires, offre un aperçu précieux de l’art et de la culture de l’Égypte antique. Les trésors de Toutankhamon, tels que le masque funéraire en or massif et les nombreux objets précieux, continuent de fasciner les chercheurs et les passionnés d’histoire du monde entier.

Mais l’Égypte ne se limite pas aux pyramides et aux trésors des pharaons. Le pays regorge également d’autres merveilles, parmi lesquelles les temples antiques d’Abou Simbel et de Karnak, les vestiges des anciennes villes de Thèbes et d’Alexandrie, ainsi que les mystérieuses oasis du désert. Chaque pierre, chaque relief et chaque hiéroglyphe racontent une histoire, dévoilant les rites religieux, les conquêtes militaires et les réalisations artistiques d’une civilisation qui a laissé une empreinte indélébile dans l’histoire de l’humanité.

Pourtant, malgré les nombreuses découvertes archéologiques et les avancées scientifiques, l’Égypte continue de garder une part de mystère. Les origines exactes de la construction des pyramides, la signification cachée des hiéroglyphes et les rituels funéraires complexes restent des énigmes qui suscitent l’intérêt des chercheurs du monde entier. Chaque nouvelle découverte ou avancée technologique permet d’éclairer un peu plus ces secrets millénaires, mais certains d’entre eux peuvent rester à jamais insondables.

En conclusion, l’Égypte représente un véritable voyage dans le temps, permettant aux voyageurs de marcher sur les traces des pharaons et d’explorer les vestiges d’une civilisation brillante. Les sites historiques, les musées ou encore les récits des égyptologues nous permettent de nous immerger dans l’histoire et la culture de ce pays unique. Que ce soit pour contempler les pyramides imposantes, admirer les trésors des pharaons ou tenter de percer les mystères antiques, l’Égypte offre une expérience inoubliable à tous ceux qui la visitent. Si cette destination vous fascine, n’hésitez pas à réserver votre voyage Passion Égypte en cliquant sur le lien ci dessous :
https://www.passionmonde.com/circuits/passion-egypte-2/

Tunisie : un joyau d’Afrique du Nord

By | Afrique, Blogue | No Comments

La Tunisie, ce petit pays situé au nord de l’Afrique représente une destination très appréciée qui ne cesse d’émerveiller les voyageurs du monde entier. La Tunisie est un pays très riche au niveau de son patrimoine historique, de sa culture, mais offre aussi des paysages exceptionnels.

Si vous êtes amateur d’histoire, sachez que la Tunisie compte plus de 30 sites archéologiques et certains sont vraiment à couper le souffle. Parmi les plus connus, la ville antique de Carthage, située près de Tunis, c’est l’un des sites les plus importants de Tunisie. Carthage abrite des ruines romaines bien préservées, notamment des thermes, des amphithéâtres, des villas et des musées. Non loin de la, vous retrouverez le site archéologique romain de Dougga. Il est inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO et comprend un théâtre, des temples, des thermes et des mosaïques impressionnantes. Il y a également de nombreux autres sites tels que Bulla Regia, El Jem ou encore Sbeitla pour n’en citer que quelques uns.

Autres merveilles et mystères de la nature, les oasis. Au cœur du désert, les oasis tunisiennes vous offrent une parenthèse de fraîcheur et de sérénité. Explorez les oasis de Tozeur, de Douz ou encore de Ksar Ghilane, et plongez dans un univers où les dattiers, les palmiers et les sources d’eau cristalline créent une atmosphère unique. Vous pourrez vous promener à dos de chameau, passer une nuit dans un campement bédouin traditionnel ou simplement vous détendre en admirant les paysages à couper le souffle du désert tunisien.

Avec plus de 1 300 kilomètres de côtes, les amateurs de plages seront comblés en Tunisie car le pays offre une multitude de plages paradisiaques où vous il est possible de se prélasser au soleil et pratiquer divers sports nautiques. Parmi les plages les plus populaires, vous retrouverez celles de Djerba, de Hammamet et de Sousse offrant des eaux turquoise et de vastes étendues de sable doré. Vous pourrez également partir à la découverte des fonds marins lors d’une excursion de plongée ou de snorkeling, et admirer la beauté des récifs coralliens et des poissons multicolores.

Enfin, vous connaissez certainement la réputation de la gastronomie tunisienne qui mélange subtilement les influences méditerranéennes, arabes et berbères. Ne manquez pas de goûter à des plats traditionnels tels que le couscous, le tajine, les bricks (des sortes de chaussons frits) et les délicieux fruits locaux. Les épices aromatiques et les herbes fraîches sont également omniprésentes dans la cuisine tunisienne, ce qui donne aux plats une saveur unique.

Au-delà de ses attractions touristiques, la Tunisie se distingue par l’hospitalité chaleureuse de son peuple. Les Tunisiens vous accueilleront avec un sourire sincère et une volonté de vous faire découvrir leur pays et leur culture. Que vous soyez un voyageur en quête de découvertes historiques, un amoureux de la nature ou simplement à la recherche de moments de détente, la Tunisie vous promet des expériences enrichissantes et des souvenirs impérissables.

Le désert du Namib, un paysage spectaculaire

By | Afrique, Blogue | No Comments

Le désert du Namib, situé sur la côte ouest de la Namibie en Afrique australe, est un lieu d’une beauté naturelle exceptionnelle. Vous avez peut être déjà aperçu sur internet de sublimes photos de ce lieu unique. Avec ses dunes de sable doré qui s’étendent à perte de vue, ses paysages spectaculaires et sa faune et flore uniques, le désert du Namib offre une expérience inoubliable aux visiteurs du monde entier et est devenu au fil du temps un incontournable pour les amoureux de la nature et les aventuriers.

Le paysage constitué par le désert du Namib est tout simplement à couper le souffle. Vous pourrez y observer les dunes se dressant majestueusement, créant un contraste saisissant avec le ciel bleu. Les dunes de Sossusvlei, parmi les plus hautes du monde, sont particulièrement célèbres. Leur couleur rougeâtre au lever et au coucher du soleil crée des jeux de lumière magnifiques, permettant aux amateurs de photos de prendre des clichés spectaculaires.

Malgré les conditions extrêmes du désert, le Namib abrite une biodiversité étonnante. Nous pourrions croire qu’avec de telles conditions, aucune forme de vie n’est possible mais ce n’est pas du tout le cas. En effet, plusieurs plantes et animaux ont su s’adapter à cet environnement hostile. Le Welwitschia mirabilis, une plante endémique, est l’une des principales attractions de la région. Cette plante étrange, connue pour sa longévité et sa résilience, peut vivre jusqu’à 2 000 ans. Parmi les animaux emblématiques du désert du Namib, on trouve l’oryx gazelle, le léopard des sables et le suricate.

Vous retrouverez également un autre lieu mystérieux appelé Skeleton Coast. La Skeleton Coast borde une partie du désert du Namib et est connue pour ses épaves de navires échoués, ses plages désertiques et ses paysages sauvages, cette côte inhospitalière est à la fois belle et intrigante. Les phoques du Cap, les colonies d’oiseaux marins et les colonies de loutres cendrées sont autant d’espèces qui peuplent cette région étonnante.

Enfin, les amateurs d’aventure retrouveront dans le désert du Namib de nombreuses possibilités d’exploration. Les activités les plus populaires incluent la randonnée dans les dunes, le sandboarding et les safaris en 4×4. Grimper au sommet des dunes et glisser le long de leurs pentes douces est une expérience exaltante. Les voyages en montgolfière offrent également une perspective unique sur les paysages grandioses du désert.

En conclusion, le désert du Namib est bien plus qu’un simple désert. C’est un véritable chef-d’œuvre de la nature, offrant des paysages époustouflants et une biodiversité étonnante. Ce lieu unique vous promet une immersion totale dans la beauté et la grandeur de la nature à l’état pur.

Coup de coeur : Les safaris

By | Afrique | No Comments

Si vous êtes à la recherche d’une aventure unique en Afrique, ne cherchez pas plus loin que notre circuit Kenya, Tanzanie et Zanzibar ! Ce circuit est un incontournable pour tous les amoureux de la nature et de la vie sauvage.
Vous commencerez votre voyage par une visite des célèbres réserves de Masai Mara et de Serengeti, où vous pourrez observer les Big Five et d’autres animaux sauvages dans leur habitat naturel. Ensuite, vous vous rendrez sur les rives du lac Naivasha  pour explorer la flore et faire un safari à pied sur l’ile Crescent. 

Après avoir traversé la frontière vers la Tanzanie, vous visiterez le cratère de Ngorongoro, une merveille naturelle unique au monde, ainsi que le parc national du Tarangire, connu pour ses éléphants et ses baobabs majestueux.

 

Enfin, vous terminerez votre voyage en beauté sur les plages de sable blanc de Zanzibar, où vous pourrez vous détendre et profiter des eaux cristallines de l’océan Indien.

Ne manquez pas cette opportunité incroyable de découvrir la beauté et la diversité de l’Afrique de l’Est ! Réservez dès maintenant votre circuit Kenya, Tanzanie et Zanzibar et préparez-vous à vivre une expérience inoubliable.

Le Maroc et ses influences ibériques

By | Afrique | No Comments

Le royaume du Maroc, situé au nord-ouest de l’Afrique, est composé de plaines montagneuses et désertiques spectaculaires. C’est aussi le seul pays avec la France et l’Espagne à avoir des rives sur l’Océan Atlantique à l’ouest et sur la Mer Méditerranée au nord. Du tourisme balnéaire aux promenades en chameaux dans le désert en passant par les traditions culturelles et la gastronomie, vous serez forcément charmé!

Saviez-vous que le Maroc a un passé riche en histoire et en conquêtes notamment avec le Portugal et l’Espagne? La conquête islamique de l’Andalousie lancée depuis les côtes marocaines, le colonialisme espagnol du XXe siècle en Afrique du Nord et la domination musulmane marocaine sur le Portugal ont engendré des siècles de tensions et de conflits entre ces pays.

En 711, le détroit de Gibraltar est le lieu qui marqua le début de huit siècles de domination musulmane sur différentes régions de la péninsule Ibérique. Si une grande partie des territoires conquis étaient situés en Espagne, le Portugal tomba également sous la domination islamique. En 718, quasiment tout le Portugal était contrôlé par les musulmans qui l’appelaient al-Gharb, qui a donné son nom à la région portugaise de l’Algarve. Les avancées chrétiennes lors de la Reconquista puis plus tard la chute de Grenade, ont obligé les minorités juives et musulmanes à se reconvertir ou à quitter le pays. C’est à ce moment-là que commença l’occupation espagnole et portugaise au Maroc. En 1520, les portugais occupaient d’importantes parties du littoral marocain, notamment Ceuta, Tanger, Assilah et Essaouira.

Ces différends culturels ont laissé des traces historiques et architecturales impressionnantes que vous pourrez admirer dans nos circuits :

La Grande Mosquée, érigée au XVIIème siècle sur les vestiges d’une cathédrale portugaise, domine le vieux port de Tanger. La porte principale de l’édifice attirera sûrement votre attention par sa taille gigantesque et sa magnifique décoration.

Assilah, une des plus belles villes du royaume, est aussi un lieu de mélanges culturels entre le Portugal et le Maroc. Les remparts de l’ancienne forteresse portugaise contrastent avec la blancheur des maisons de la médina.

Chefchaouen, fondée en 1471 comme base pour attaquer les portugais à Ceuta, est une ville située à 600m au-dessus de la mer dans les montagnes du Rif. Elle est célèbre pour ses maisons bleues et ses toits en tuiles. Elle offre aux voyageurs le charme d’une ville qui a conservé les arts et les traditions musulmanes d’Andalousie après l’arrivée des populations espagnoles. Sans oublier que la ville a été inscrite en 2010 au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Essaouira, petite ville de pêcheur sur la côte Atlantique, possède un port protégé par des remparts appelés La Skala. Comme Assilah, c’est une ancienne cité fortifiée portugaise. Elle est classée monument historique avec ses anciens canons en bronze provenant de la péninsule ibérique.

Toutes ces villes gorgées d’histoire et de patrimoine font partie de notre circuit Passion Maroc. Vous pourrez aussi visiter la péninsule ibérique dans nos différents voyages sur le Portugal ou l’Espagne. Quoi de mieux pour allier culture, soleil et dépaysement?

Les incontournables de l’Afrique du Sud

By | Afrique | No Comments

L’Afrique du Sud est situé à l’extrémité du continent Africain. C’est un pays dans lequel on ne parle pas mois de 11 langues dont l’anglais et qui regorge de magnifiques endroits. Nous allons évoquer dans cet article ce que vous ne devez pas manquer lors d’un périple en Afrique du Sud.

Comme vous le savez sans doutes, l’Afrique du Sud a connu des temps très difficiles avec l’apartheid entre 1948 et 1991 et son histoire est très riche. Si vous voulez en apprendre davantage sur cette période, vous pourrez visiter Robben Island où Nelson Mandela, figure historique de la lutte contre la ségrégation raciale a passé 18 de ses 27 années d’incarcération. Il est aussi possible de visiter le musée de l’apartheid situé a Johannesburg qui est consacré à cette période. Vous retrouverez également certains quartiers symboliques comme le quartier de Soweto. Ce quartier de Johannesburg est un symbole de la lutte contre l’apartheid, c’est ici qu’ont vécu les deux prix Nobels Nelson Mandela et Desmond Tutu tous deux symboles de la lutte contre l’apartheid. Vous y retrouverez là-bas des musées et des monuments historiques.
Si vous passez par le Cap, profitez en pour visiter un autre quartier, le quartier malais (Bo-Kaap) très atypiques de part ses maisons de couleurs vives et ses rues animées.

Dans cette belle région du Cap, vous retrouverez également des paysages à vous couper le souffle. Commencez par l’ascension de la montagne de la Table considérée comme le site emblématique d’Afrique du Sud et du haut de laquelle vous aurez une vue imprenable sur toute la péninsule. Continuez à vous émerveiller en traversant la réserve naturelle du Cap de Bonne-Esperance dans laquelle les amateurs de nature pourront observer une faune et une flore extrêmement généreuses. Ne manquez pas de faire un arrêt à la plage de Boulders afin d’admirer une colonie de manchots car oui l’Afrique du Sud est le seul pays au monde où vous pourrez aussi bien y voir des lions et des girafes que des manchots! Enfin, autre paysage spectaculaire et pas des moindres, la route panoramique de Chapman’s Peak. Cette magnifique route à flanc de montagne d’une longueur d’environ 9 kilomètres compte 114 virages et constitue un incontournable de Cape Town.

Lors de votre séjour en Afrique du Sud, prenez du temps pour vous organiser un magnifique safari dans l’une des nombreuses réserves que compte le pays, si vous êtes chanceux vous aurez peut être l’occasion d’observer le fameux big five (lion, rhinocéros, éléphant, léopard et buffle). Si après tout cela, il vous reste une petite place dans votre emploi du temps, vous pourrez faire une route des vins. L’Afrique du Sud est le 8eme producteur mondial de vins et produit d’excellents vins rouges et blancs dont certains ont été récompensés au niveau mondial. Il y a de très nombreuses régions viticoles mais les plus connues restent Stellenbosch et Franschoek.

Vous l’aurez compris, si vous avez pour projet de visiter ce beau pays, vous n’aurez absolument pas le temps de vous ennuyer et reviendrez avec des souvenirs plein la tête. Un voyage dans ce pays qu’on appelle la nation arc-en-ciel vous intéresse? Préparez votre appareil photo et venez découvrir notre circuit Passion Afrique du Sud, Zimbabwe, Zambie et Botswana en cliquant sur le lien ci-dessous:
https://www.passionmonde.com/circuits/passion-afrique-du-sud-zimbabwe-zambie-et-botswana/

Connaissez-vous les secrets des pyramides?

By | Afrique, Blogue | No Comments

Construites à une époque où l’Égypte était l’une des civilisations les plus riches et les plus puissantes du monde, les pyramides – en particulier les grandes pyramides de Gizeh – sont parmi les plus magnifiques structures construites par l’homme dans l’histoire. Leur échelle massive reflète le rôle unique que le pharaon, ou le roi, a joué dans la société égyptienne ancienne. Bien que les pyramides aient été construites depuis le début de l’Ancien Empire jusqu’à la fin de la période ptolémaïque au quatrième siècle après J.-C., l’apogée de la construction de pyramides a commencé à la fin de la troisième dynastie et s’est poursuivie jusqu’à la sixième environ (vers 2325 avant J.-C.). Plus de 4 000 ans plus tard, les pyramides égyptiennes conservent encore une grande partie de leur majesté, ce qui donne un aperçu du passé riche et glorieux du pays.

Le pharaon dans la société égyptienne
Pendant les troisième et quatrième dynasties de l’Ancien Empire, l’Égypte a connu une prospérité et une stabilité économiques considérables. Les rois occupaient une position unique dans la société égyptienne. Quelque part entre l’humain et le divin, on croyait qu’ils avaient été choisis par les dieux eux-mêmes pour leur servir de médiateurs sur terre. De ce fait, il était dans l’intérêt de tous de maintenir la majesté du roi intacte même après sa mort, lorsqu’il était censé devenir Osiris, le dieu des morts. Le nouveau pharaon, à son tour, est devenu Horus, le dieu-faucon qui a servi de protecteur au dieu soleil, Râ.

Les anciens Égyptiens croyaient que lorsque le roi mourait, une partie de son esprit (appelée “ka”) restait avec son corps. Pour prendre soin de son esprit, le cadavre était momifié et tout ce dont le roi aurait besoin dans l’au-delà était enterré avec lui, y compris des vases en or, de la nourriture, des meubles et d’autres offrandes. Les pyramides devinrent le centre d’un culte du roi mort qui devait se poursuivre bien après sa mort. Leurs richesses devaient non seulement lui procurer de la nourriture, mais aussi aux parents, aux fonctionnaires et aux prêtres qui étaient enterrés près de lui.

Les premières pyramides
Dès le début de l’ère dynastique (2950 av. J.-C.), les tombes royales sont creusées dans la roche et recouvertes de structures rectangulaires à toit plat, appelées “mastabas”, qui sont les précurseurs des pyramides. La plus ancienne pyramide connue en Égypte a été construite vers 2630 avant J.-C. à Saqqara, pour le roi Djoser de la troisième dynastie. Connue sous le nom de pyramide à degrés, elle a commencé comme un mastaba traditionnel mais s’est développée en quelque chose de beaucoup plus ambitieux. L’histoire raconte que l’architecte de la pyramide était Imhotep, un prêtre et guérisseur qui, quelque 1 400 ans plus tard, sera déifié comme le saint patron des scribes et des médecins. Au cours du règne de Djoser, qui a duré près de 20 ans, les constructeurs de la pyramide ont assemblé six couches de pierre en gradins (par opposition à la brique crue, comme la plupart des tombes précédentes) qui ont finalement atteint une hauteur de 62 mètres ; c’était le plus haut bâtiment de l’époque. La pyramide à degrés était entourée d’un ensemble de cours, de temples et de sanctuaires où Djoser pouvait profiter de l’au-delà.

Les grandes pyramides de Gizeh
Aucune pyramide n’est plus célèbre que les grandes pyramides de Gizeh, situées sur un plateau sur la rive ouest du Nil, à la périphérie du Caire actuel. La plus ancienne et la plus grande des trois pyramides de Gizeh, connue sous le nom de Grande Pyramide, est la seule structure survivante parmi les célèbres Sept Merveilles de l’Ancien Monde. Elle a été construite pour le pharaon Khufu (Chéops, en grec), successeur de Sneferu et deuxième des huit rois de la quatrième dynastie. Bien que Khoufou ait régné pendant 23 ans (2589-2566 avant J.-C.), on sait relativement peu de choses de son règne au-delà de la grandeur de sa pyramide. Les côtés de la base de la pyramide mesurent en moyenne 230 mètres et sa hauteur initiale était de 147 mètres, ce qui en fait la plus grande pyramide du monde. Trois petites pyramides construites pour les reines de Khoufou sont alignées à côté de la Grande Pyramide, et un tombeau a été trouvé à proximité contenant le sarcophage vide de sa mère, la Reine Hétéphères. Comme les autres pyramides, celle de Khéops est entourée de rangées de mastabas, où des parents ou des fonctionnaires du roi ont été enterrés pour l’accompagner et le soutenir dans l’au-delà.
La pyramide centrale de Gizeh a été construite pour le fils de Khoufou, le pharaon Khafre (2558-2532 av. J.-C.). La pyramide de Khafre est la deuxième plus haute pyramide de Gizeh et contient le tombeau du pharaon Khafre. Une caractéristique unique construite à l’intérieur du complexe de la pyramide de Khafre était le Grand Sphinx, une statue de gardien sculptée dans le calcaire avec la tête d’un homme et le corps d’un lion. C’était la plus grande statue du monde antique, mesurant 240 pieds de long et 66 pieds de haut. Au cours de la 18e dynastie (vers 1500 avant J.-C.), le Grand Sphinx est devenu l’image d’une forme locale du dieu Horus. La pyramide la plus au sud de Gizeh a été construite pour Menkaure, le fils de Khafre (2532-2503 av. J.-C.). Elle est la plus courte des trois pyramides (218 pieds) et est un précurseur des pyramides plus petites qui seront construites au cours des cinquième et sixième dynasties.

Qui a construit les pyramides ?
Bien que certaines versions populaires de l’histoire soutiennent que les pyramides ont été construites par des esclaves ou des étrangers contraints au travail, les squelettes retrouvés dans la région montrent que les ouvriers étaient probablement des ouvriers agricoles égyptiens de souche qui travaillaient sur les pyramides à l’époque de l’année où le Nil inondait une grande partie des terres avoisinantes. Environ 2,3 millions de blocs de pierre (d’environ 2,5 tonnes chacun en moyenne) ont dû être taillés, transportés et assemblés pour construire la Grande Pyramide de Khéops. L’historien grec ancien Hérodote a écrit qu’il a fallu 20 ans pour la construire et qu’elle a nécessité la main d’œuvre de 100 000 hommes, mais des preuves archéologiques ultérieures suggèrent que la main d’œuvre aurait en fait pu être d’environ 20 000 personnes.

La fin de l’ère des pyramides
Les pyramides ont continué à être construites tout au long des cinquième et sixième dynasties, mais la qualité et l’ampleur générales de leur construction ont diminué au cours de cette période, tout comme la puissance et la richesse des rois eux-mêmes. Dans les dernières pyramides de l’Ancien Empire, à commencer par celle du roi Unas (2375-2345 av. J.-C.), les constructeurs de pyramides ont commencé à inscrire sur les murs de la chambre funéraire et sur le reste de l’intérieur de la pyramide des récits écrits des événements survenus sous le règne du roi. Connus sous le nom de textes des pyramides, ce sont les plus anciennes compositions religieuses significatives connues de l’Égypte ancienne.

Le dernier des grands constructeurs de pyramides fut Pepy II (2278-2184 av. J.-C.), le deuxième roi de la sixième dynastie, qui arriva au pouvoir alors qu’il était encore un jeune garçon et qui régna pendant 94 ans. À l’époque de son règne, la prospérité de l’Ancien Empire diminuait, et le pharaon avait perdu une partie de son statut quasi-divin à mesure que le pouvoir des fonctionnaires administratifs non royaux augmentait. La pyramide de Pepy II, construite à Saqqarah et achevée 30 ans après son règne, était beaucoup plus courte (172 pieds) que les autres pyramides de l’Ancien Empire. Avec la mort de Pepy, le royaume et le puissant gouvernement central s’effondrèrent pratiquement, et l’Égypte entra dans une phase turbulente connue sous le nom de Première période intermédiaire. Les rois ultérieurs, de la 12e dynastie, reviendront à la construction de pyramides pendant la phase dite du Moyen Empire, mais elle ne sera jamais à la même échelle que les Grandes Pyramides.

Les pyramides aujourd’hui
Les pilleurs de tombes et autres vandales des temps anciens et modernes ont enlevé la plupart des corps et des biens funéraires des pyramides d’Égypte et ont également pillé leur extérieur. Dépouillées de la plupart de leurs revêtements de calcaire blanc et lisse, les grandes pyramides n’atteignent plus leur hauteur d’origine ; celle de Khéops, par exemple, ne mesure plus que 451 pieds de haut. Néanmoins, des millions de personnes continuent de visiter les pyramides chaque année, attirées par leur grandeur et par l’attrait durable du passé riche et glorieux de l’Égypte.

 

 

Source: History.com Editors

Des lieux de tournage de Star Wars en Tunisie

By | Afrique, Blogue | No Comments

Il y a bien longtemps, dans une galaxie lointaine, très lointaine…

Saviez-vous que le réalisateur George Lucas avait choisi la Tunisie pour tourner ses deux trilogies Star Wars, dans les années 70 et dans les années 2000? Ce qui est intéressant pour les voyageurs que nous sommes, c’est que certains décors sont restés en place.

Star Wars en Tunisie : De Tataouine à Tatouine

Commençons par un peu d’histoire. Tataouine est une ville du sud-est de la Tunisie renommée pour ses habitations troglodytes. Cette architecture unique a fortement inspiré George Lucas pour son film. De même, le nom de la ville, Tataouine, a servi d’inspiration au nom de la planète désertique de Star Wars, la fameuse Tatouine.

Et aussi surprenant que cela puisse paraître, Tataouine n’a pas servi de lieu de tournage pour la première trilogie et à peine été utilisée durant la trilogie des années 2000. Le tournage des films s’est réparti sur différents lieux du sud de la Tunisie : Autour de Tozeur, autour de Tataouine et même sur la touristique île de Djerba.

Chott el-Jérid, une terre de mirage inspirante pour Georges Lucas

Est-ce l’eau qui affleure, la mer qui apparaît ou bien un effet visuel lié à la chaleur intense et aux rayons du soleil se réverbérant sur le sol clair et aride? En empruntant la seule route qui traverse le Chott el Jérid, entre Tozeur et Kebili, on en vient parfois à douter de ses yeux ! En réalité, cette vaste étendue lunaire n’est arrosée par les précipitations qu’en hiver. Le reste du temps, ce sont les mirages qui opèrent sur cette dépression couverte de sel, qui s’étale sur plus de 585 hectares entre la chaîne de montagnes du Cherb, au nord, et le désert de sable du Sahara, au sud.

La sous-couche est constituée de sédiments argileux, si bien qu’il est dangereux de s’aventurer au-delà de la chaussée. Au fil de l’histoire, caravanes, armées et troupeaux de dromadaires ont été « avalés » par la boue instable de cet ancien lac. Ses entrailles renferment encore des nappes phréatiques profondes qui alimentent les oasis et bourgades autour du Chott. Le site naturel attire les flamants roses en période de nidification et d’hivernage, mais aussi des renards des sables, chacals, chats sauvages, porcs-épics et lièvres. Le site attire aussi des cinéastes prenant ce cadre exceptionnel pour décor, dans des films comme Le Patient Anglais ou des épisodes de Star Wars.

 

Pour découvrir ces sites incroyables de vos propres yeux, voici le lien de notre circuit Passion Tunisie: https://www.passionmonde.com/circuits/passion-tunisie/

 

Envie d’un safari dans un parc national étonnant?

By | Afrique, Blogue | No Comments

Le parc national Etosha se trouve en Namibie, pays africain situé au nord-ouest de l’Afrique du Sud.  D’une rare beauté avec ses paysages hors du commun, ce parc  est l’endroit par excellence pour les amateurs d’animaux. On visite Etosha bien sûr pour la beauté de ses paysages mais aussi pour la diversité de sa végétation où les déserts et les semi-déserts côtoient des savanes luxuriantes. De nombreux points d’eau, parfois artificiels, permettent l’observation d’une grande variété d’animaux.

 

Le parc compte plus de 144 espèces de mammifères réparties sur plus de 22,000 km ². Gnous, éléphants girafes, rhinocéros, antilopes, léopards, lions… Il y a de quoi satisfaire les plus difficiles!

S’offrir un voyage organisé en Namibie, c’est littéralement entrer dans un monde presque parallèle tant le dépaysement est au rendez-vous. Jamais vous n’oublierez ce marais salant  si grand dit-on qu’il peut être aperçu de l’espace ou ses vastes prairies ouvertes permettant de découvrir l’immense diversité de la faune sauvage.

 

Le marais salant, Etosha Pan est par ailleurs la plus grande réserve de sel de l’Afrique et couvre 4800 km ², soit près du quart de la superficie totale du parc.

Le parc national d’Etosha se visite quelle que soit la saison. En hiver, Etosha Pan est très sec mais cela n’empêche pas les nombreux animaux de se déplacer à la recherche des divers points d’eau. Un peu de patience à bord de votre véhicule 4X4 et vos yeux seront facilement conquis devant ce fabuleux spectacle.

À l’été, l’atmosphère générale qui se dégage du parc est très différente puisque les pluies ont vite transformé la nature en un véritable oasis. Les nouveaux-nés sont aussi au rendez-vous et explorent sans limite ce vaste terrain de jeu.

Le parc national Etosha est à consommer sans modération avec des yeux d’enfants!

P.S. la photo de la vignette a été prise par un membre de l’équipe, Malcom Lussier, lors du premier voyage organisé par Passion Monde en Namibie.

Robben Island, en Afrique du Sud

By | Afrique | No Comments

Découverte du Waterfront, magnifique port coloré de la ville du Cap avec ses boutiques, ses
terrasses et restos, situé juste en face de l’Île de Robben, c’est à cet endroit où nous avons pu
prendre le bateau pour aller faire la visite de Robben Island endroit ou Nelson Mandela a été
emprisonné pour plus de 18 ans. Cette île d’Afrique du Sud est située au large du Cap, à 6,9 km à
l’ouest de la côte de Bloubergstrand.

Inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO en 1999, Robben Island a été utilisée comme prison, refuge pour les lépreux, hôpital psychiatrique et poste militaire de défense. Au XXe siècle, les opposants noirs au régime d’apartheid, condamnés à de longues peines, y furent internés dont notamment trois futurs présidents sud-africains (Nelson Mandela, Kgalema Motlanthe et Jacob Zuma).

Un ex-prisonnier politique nous a servi de guide à travers les différents bâtiments de la prison devenu aujourd’hui un musée.

Une visite remplie d’émotion…

Jacques Daoust
Directeur de circuit

De Ho Chi Min à Hanoi, un peu d’histoire…

By | Afrique | No Comments

À tous mes amis voyageurs, j’aimerais partager avec vous mon expérience de voyage en tant que Directeur de Circuit, avec un groupe prêt à découvrir une nouvelle destination, le Vietnam.

Le but de notre voyage était de découvrir ce pays allant du sud au nord en passant par des sites naturels plus majestueux les uns que les autres dont le Delta du Mékong et la Baie d’Halong ; la beauté de la région montagneuse du nord et les minorités ethniques de Sapa ; le site archéologique de My Son qui a de quoi ravir les yeux les plus délicats !

Les voyageurs étaient impatients de partir, émerveillés pendant le voyage et au retour, nostalgiques des souvenirs!

 

LE VIETNAM OU VIÊT NAM Le Vietnam est un pays d’Asie du Sud-Est situé à l’est de la péninsule indochinoise. Il a une superficie de 330 967 km2 et compte environ 100 millions d’habitants en 2017. Il est bordé par la Chine au nord, le Laos, le Cambodge et le golfe de Thaïlande à l’ouest et la mer de Chine méridionale à l’est et au sud. Sa capitale est Hanoï.

Le Vietnam est un État communiste à parti unique, dirigé par le Parti communiste vietnamien. Le Vietnam fut fondé en 2877 av. J.-C. La capitale de l’époque se situait à l’emplacement de l’actuelle Canton en Chine méridionale.

L’histoire du pays, dont les origines sont semi-légendaires, se confond en grande partie avec celle du peuple Việt, aussi appelé Kinh, qui, de son berceau primitif du Văn Lang, aurait ensuite essaimé vers le delta du fleuve rouge.

Entre le milieu du XVIe siècle et la fin du XVIIIe siècle, le pays est politiquement divisé en deux, la famille des ministres Trịnh contrôlant le Nord et la famille Nguyen le Sud, tandis que les empereurs de la dynastie Lê ne conservent qu’un pouvoir symbolique.

Les Tây Sơn disputent ensuite le pouvoir aux deux familles, mais ce sont les Nguyen, avec l’aide de la France, qui remportent la victoire. Au début du XIXe siècle, Gia Long des Nguyen devient l’empereur du pays, qui prend le nom de Việt Nam et continue de reconnaître la Chine comme puissance suzeraine.

Au milieu du siècle, la fermeture du pays au commerce étranger et au christianisme finit par entraîner un conflit avec la France : le Second Empire intervient en 1858 et s’empare du Sud du pays, qu’il annexe pour en faire la colonie de Cochinchine.

En 1883, la guerre franco-chinoise provoque une nouvelle expédition française, la France souhaitant à la fois sécuriser sa colonie et s’emparer des richesses du Tonkin au nord du pays.

Des traités de protectorat aboutissent à la création de deux nouvelles entités, le Protectorat d’Annam (centre) et le Protectorat du Tonkin (nord). Le pays est désormais divisé en trois, les empereurs Nguyen ne conservant qu’une autorité symbolique sur l’Annam et le Tonkin, tandis que la Cochinchine fait partie intégrante du territoire de la France.

En 1887, les trois entités sont intégrées à l’Indochine française. Malgré de nombreux soulèvements nationalistes, les Français maintiennent leur contrôle sur le territoire vietnamien ; dans les années 1930, le Parti communiste indochinois, dirigé par Nguyen Aï Quoc, futur Hô Chi Minh, organise à son tour des insurrections, durement réprimées. Les nationalistes vietnamiens modérés et l’empereur Bảo Đại tentent d’obtenir par la négociation une autonomie accrue, mais n’ont pas plus de succès.

En 1945, le Japon, qui occupait l’Indochine française depuis 1940, démantèle l’appareil colonial français pour prendre le contrôle du territoire. La reddition japonaise, quelques mois plus tard, permet au Việt Minh, front nationaliste dirigé par le Parti communiste de Hô Chi Minh, de prendre le pouvoir lors de la révolution d’Août.

Le Vietnam demeure cependant provisoirement divisé en deux, les communistes ayant le contrôle du Nord et le gouvernement de Bảo Đại celui du Sud. Les États-Unis, désireux d’endiguer la progression du communisme en Asie, se substituent aux Français comme protecteurs du Sud Vietnam et aident Diệm à combattre l’insurrection communiste.

Les Américains soutiennent à bout de bras l’effort de guerre sud-vietnamien et, en 1964, la résolution du golfe du Tonkin donne au président des États-Unis carte blanche pour intervenir au Vietnam.

L’intervention américaine, ravageant les infrastructures et l’environnement du Vietnam, échoue non seulement à mettre un terme à l’insurrection, mais étend le conflit armé au Laos et au Cambodge.

La guerre, à la fin des années 1960, est de plus en plus impopulaire en Occident et les États-Unis cherchent une porte de sortie. De longues négociations aboutissent, en 1973, aux accords de paix de Paris et au retrait américain.

Deux ans plus tard, le Nord Vietnam réalise son offensive finale contre le Sud ; le Vietnam, désormais entièrement sous contrôle communiste, est réunifié en 1976.

 

Jacques Daoust
Directeur de circuit

Visite de la montagne de la table, en Afrique du Sud

By | Afrique | No Comments

Son nom provient de sa forme qui, de loin, semble aussi plate que le dessus d’une table. Lorsque les nuages s’y accrochent, on dit que la nappe est mise. D’une hauteur de 1086 mètres d’altitude, sa superficie au sommet est d’environ 3 km2.

On y retrouve près de 1 500 espèces de plantes et plusieurs petits animaux y vivent tel que le daman du Cap (rongeur), le porc-épic, la mangouste, des serpents et des tortues.

La montagne de la Table est le symbole principal de la ville du Cap et son attraction touristique principale. Les touristes peuvent monter à pied ou emprunter un téléphérique, les nacelles de type Rotair sont rapides et tournent sur elles-mêmes, offrant au spectateur une vue panoramique à 360° de la ville du Cap.

Au sommet, on y retrouve des sentiers et des points de vue spectaculaires.

Jacques Daoust
Directeur de circuit

La ville du Cap, en Afrique du Sud

By | Afrique | No Comments

Nous avons débutés notre voyage en passant 4 jours dans la ville du Cap ou nous étions logés à l’hôtel Protea Cap Castle, situé tout près du nouveau stade construit pour la Coupe du Monde de Soccer de 2010.

La première journée après un délicieux déjeuner, nous nous sommes rendu à Signal Hill, haute de 350 mètres, elle est la moins élevée d’un massif comprenant par ailleurs la colline de Lion’s Head, le Devil’s Peak et la montagne de la Table, et qui se prolonge vers le cap de Bonne-Espérance par les collines de Constantiaberg, de Chapman’s Peak et de Swartkop, de ce point vue nous avons pu admirer la vue panoramique de la ville du Cap, de la montagne de la Table qui était couverte de nuage et de l’océan atlantique.

Par la suite le groupe c’est déplacé vers le centre-ville du Cap pour une visite à pied dans les rues du Quartier Malais là où l’on retrouve des centaines de maisons très colorées.

Les Malais du Cap sont un groupe ethnique sud-africain descendant d’esclaves amenés d’Indonésie en Afrique du Sud à partir de 1667, mais aussi de déportés politiques venus d’Indonésie et de Malaisie.

Puis ce fut le Tour de ville en autocar ou nous avons fait des arrêts au Château Bonne Espérance, à la place publique devant l’Hôtel de Ville du Cap, c’est l’endroit où Nelson Mandela le 9 mai 1994 a fait son premier discours à titre du premier président noir d’Afrique du Sud, la visite s’est poursuivi au Company’s Garden, quartier et jardin qui est adjacent à la Maison du Parlement, de la Cathédrale Africaine et de la Bibliothèque et Librairie Nationale ou la population noir est admise aujourd’hui.

Le quartier des jardins est situé directement au pied de la montagne de la Table et de Lion’s Head. Il a pour cœur l’ancien potager créé par Jan van Riebeeck en 1652 et qui devait servir à fournir en produits frais les navires en route pour les Indes via le cap de BonneEspérance.

Ce Quartier aisé et branché, agrémenté de nombreux restaurants chics, d’hôtels (dont le célèbre Mount Nelson Hotel), de lofts et de boutiques, c’est un endroit apprécié des jeunes créatifs, des agences de mannequins et des compagnies de production et d’édition. Aussi dans ce parc nous retrouvons une statue de M. Cecil John Rhodes qui a donné son nom au pays qu’il a fondé; la Rhodésie du Sud devenue aujourd’hui le Zimbabwe.

Après le diner nous avons visité le Jardin botanique de Kirstenbosch qui est situé dans la partie la plus aisée de la banlieue de la ville du Cap en Afrique du Sud. Ce jardin botanique est l’un des plus renommés au monde de par sa collection et sa situation exceptionnelle.

Le Jardin se distingue avec ses sculptures, ces arbres, ces plantes, ces fleurs et sa grande variété d’oiseaux.

Jacques Daoust
Directeur de circuit

Souvenirs D’Afrique…

By | Afrique | No Comments

L’Afrique du Sud : quel circuit incroyable ! Un pays riche en diversité, tant dans les climats qu’on y retrouve que dans la composition de sa population !

Dès notre arrivée en terre sud-africaine, on découvre Le Cap, une ville moderne aux accents de station balnéaire, au climat méditerranéen , au passé marqué par les Britanniques, les Hollandais et les Africains. Un paysage magnifique, des montagnes impressionnantes, une impression de « bout du monde » au Cap de la Bonne Espérance, la route des vins ; autant de découvertes et de plaisirs à vivre avec un groupe fantastiques de vingt-six « Passionnés du Monde » !

Quelques heures d’avion et nous voilà soudain du coté ouest du pays, à Durban, les deux pieds dans l’eau chaude de l’Océan Indien ! Un petit parfum hindou nous enivre, en raison du passé de cette ville, et notre visite se termine par la dégustation de mets indiens aux saveurs mémorables !

On débute nos safaris nautiques et terrestres et nous voilà redevenus de véritables enfants, émerveillés par les éléphants majestueux, les girafes gracieuses, les hippopotames rigolos, les crocodiles imposants, les zèbres bigarrés, les buffles solides, les lions royaux, mais aussi les babouins et les petits singes espiègles, les aigles pêcheurs attentifs et même les minuscules grenouilles blanches ! On doit sans cesse se rappeler de ne pas s’exclamer trop fort et on observe la nature à la recherche des fameux léopards et guépards et oh ! Comme on aimerait être celui ou celle qui les verra en premier !

Mais ce circuit de l’Afrique du Sud s’avère également riche en culture, en découverte de moeurs différentes et prend des allures de cours d’histoire et de politique marquée par les grands bouleversements du XXe siècle !

De la visite de Robben Island où Mandela passa une grande partie de son incarcération à celle du Musée de l’Apartheid à Johannesburg, on revit des pages marquantes de l’histoire de la ségrégation raciale et de ses conséquences mais aussi des luttes pour s’en affranchir ! La visite de Soweto nous permet de vivre, de ressentir les injustices des pratiques ségrégationnistes et se rappeler l’importance de l’ouverture aux autres, frères et sœurs d’une même grande famille universelle !

Le Swaziland, royaume indépendant, niché au cœur de l’Afrique du Sud nous permet de voir des paysages encore une fois magnifiques, tout comme la visite du Blyde River Canyon et le voyage sur ce tronçon de route absolument renversant !

Enfin, vers la fin de ce périple, on traverse au Zimbabwe pour vivre le grand frisson devant les époustouflantes chutes Victoria ! Quel spectacle naturel unique ! De la puissance, de la grâce et un souper inoubliable dans un des plus beaux hôtels du monde !

On termine l’odyssée au Botswana, où le fleuve Chobe nous offre une fois de plus un paysage superbe, rappelant les images de ce merveilleux film : Souvenirs d’Afrique…

Que peut-on ressentir après un tel périple ? De la gratitude ! On a envie de dire Merci à la nature de nous avoir réservé et révélé tant de beautés et de se dire Merci aussi d’avoir eu la bonne idée d’embarquer dans ce projet magnifique concocté par Passion Monde !

Et chaque soir depuis, au moment où le sommeil nous gagne, on se revoit monter à la Montagne de la Table, caresser et nourrir les éléphants, approcher le guépard, marcher avec les lions, repérer le rhinocéros noir, si rare, déguster le fameux « pinotage », cépage unique à l’Afrique du sud…

Vincent Fortier
Directeur de circuit

Chameau ou Dromadaire?

By | Afrique, Blogue | No Comments

Bien qu’ils soient bien connus du monde, connaissez-vous bien les différences entre le chameau et le dromadaire? La liste est étonnamment longue!

 

1)Leur provenance: les chameaux sont originaires d’Asie centrale et ont évolué pour résister à de longues période de froid. Par exemple dans le désert de Gobi où la température peut chuter jusqu’à -40 degrés celsius. Quant aux dromadaires, ils sont originaire de la péninsule arabique et ils peuvent résister à des températures très élevées de plus de 50 degrés celsius.

Source: Richter Maganhildi

 

2) Le nombre de bosses: Les chameaux ont 2 bosses, alors que les dromadaires en ont qu’une. Par contre, il n’est pas erroné mais plutôt imprécis de nommer un dromadaire de chameau! Le dromadaire est une espèce de chameau. À l’état de foetus, le dromadaire développe 2 bosses, qui se fondent en 1 seule peu avant la naissance.

De plus, il est faux de penser que les bosses sont remplies d’eau. Dans les 2 cas, il s’agit d’une sorte de dépôt de tissus adipeux. Les dromadaires l’utilisent comme source d’énergie et réserve d’eau à travers le désert. Ils peuvent emmagasiner jusqu’à 36 kilos de graisse dans leur bosse. Un dromadaire assoiffé peut boire jusqu’à 135L d’eau en 15 min. selon le National Geographic.

Les chameaux utilisent leur bosse également comme réserve d’énergie, mais également pour se protéger du froid. Quand un chameau comme à se déshydrater, les bosses rapetissent et deviennent flexibles. Il n’est pas rare de voir leur bosses couchées sur le côté. Quand il reprend des forces, les bosses reviennent à la verticales.

Source: Encyclopédie Larousse

 

3) Leur pelage est également différent. En effet, le chameau a un pelage plus long pour mieux résister au froid. Alors que le dromadaire est plus court et uniforme sur l’ensemble du corps pour mieux résister aux grandes chaleurs.

Source: MaxPPP

 

4) Leur grosseur: les dromadaires ont des pattes plus allongées et peuvent atteindre jusqu’à 2m de haut. Ainsi ils s’éloignent de la chaleur du sol. Alors que les chameaux ne dépassent pas 1 mètre et demi. Étrangement les chameaux sont malgré tout plus lourd que les dromadaires. Également, les chameaux seront moins résister aux longues traversées et au besoin de passer plusieurs jours sans manger ni boire. Mais ils sont meilleur sur les terrains montagneux.

Source: Tafline Laylin

 

5) Leur caractère: les dromadaires sont connus pour leurs réactions agressives. Alors que les chameaux sont plus tranquilles et rarement agressifs. Malheureusement, il est plus rare qu’un chameau sera employé pour le transport de personnes dû à leur constitution physique.

Source: Karim Sahib

 

6) Leur usage: le dromadaire est l’animal des déserts chauds. Il est utilisé comme moyen de transport d’homme et de matériel. Il y a des courses de dromadaires dans certains pays. Ils peuvent atteindre en moyenne 50 km/h et jusqu’à 70 km/h. Il fût aussi utilisé à des fins militaires pour attaques durant la bataille, ou pour le transport de troupes et de matériaux.

Le chameau est principalement utilisé comme animal de transport, mais également comme viande bonne à manger. Il s’agit d’un plat de festivités en Afrique du Nord, en Afrique de l’ouest et au Moyen-Orient. La chamelle produit un lait très riche en vitamine C très apprécié. Il existe également des combats de chameaux dans certains pays.

Source: Karim Sahib

 

Ces arbres qui nous font rêver!

By | Afrique, Amérique, Asie, Europe, Océanie | No Comments

Nous sommes tellement habitué de voir des arbres dans notre décor quotidien que parfois on oubli combien la nature est belle et parfois même majestueuse. C’est bien quand on se retrouve à des milliers de kilomètres de chez soi qu’on remarque la beauté d’une chose aussi anodine qu’un arbre!

Voici quelques merveilles de la nature que vous pourrez admirer dans différents pays.

«The Dark Hedges» en Irlande du nord

 

 Le Jacaranda de Pretoria en Afrique du Sud

 

Le Baobab aux Chutes Victoria du Zimbabwe

Les cerisiers en fleurs au Japon

Le site d’Ankor Wat au Cambodge

Le Figuier du Costa Rica

Un pistachier en Iran

 

L’érable du Japon

Rencontres intimes avec les animaux d’Afrique du Sud

By | Afrique | No Comments

Il y a plusieurs raisons qui emmènent les gens à visiter l’Afrique du Sud. Certains voudront y découvrir les vignobles et déguster de bons vins. Pendant que d’autres voudront en savoir plus sur les peuples locaux et les tribus.

Assurément, tous les visiteurs voudront y faire des safaris pour y voir les animaux dans leur état naturel. Il est facile de voir des animaux en Afrique du Sud. Contrairement aux autres pays d’Afrique, les animaux n’ont pas à migrer. La température est bonne à l’année et il n’y a pas de grande sécheresse les obligeant à chercher de l’eau.

Chez Passion Monde, nous avons voulu offrir une expérience unique et mémorable aux visiteurs. Voici 3 activités possible de vivre durant son séjour:

  • Dans la région de Hluhluwe, nous nous arrêtons dans un Centre de Réhabilitation pour Félins. Une grande variété de félins, mais surtout des guépards y sont recueillis pour assurer leur survis. Les visiteurs pourront toucher certains félins et voir de très près des espèces difficiles à croiser dans la nature. Le guépard, le caracal, le serval ou encore le chat sauvage africain sont de bons exemples.
                                                                                                     Source: Emdoneni Cheetah Project
  • C’est à Hazyview que les voyageurs pourront vivre l’une des expériences la plus mémorable de leur vie. Ils pourront interagir directement avec les éléphants. Non seulement ils peuvent soigner, laver, nourrir ou abreuver les éléphants. Mais ils apprendront leur langage corporelle, ainsi que leur mode de vie et les parties du corps. Bien sûr l’expérience se termine par une balade à dos d’éléphant!
                                                                                                       Source: Siyabona Africa
  • Finalement après avoir admirer les Chutes Victoria au Zimbabwe, Passion Monde offre la possibilité aux visiteurs de marcher côte à côte avec des lions. N’ayez pas peur! Cette activité est bien encadrée. Il s’agit d’un programme de conservation pour assurer un avenir au lion d’Afrique qui avait subi un grave déclin durant les 20 à 30 dernières années. Durant leur visite, les gens ont la chance de marcher avec les lions et de les toucher. Un réel coup de coeur pour ceux qui l’ont expérimenté!
                                                                                                        Source: Lions Encounter

Les Chutes Victoria

By | Afrique, Blogue | No Comments

Les Chutes Victoria sont situés sur le fleuve Zambèze et sert de frontière entre la Zambie et le Zimbabwe. Elles font partie du patrimoine mondial de l’UNESCO et sont parmi les plus spectaculaires au monde!

Constitué de plusieurs îlots, le sommet se divise en une série de chutes distinctes qui se jettent dans un étroit canyon.  L’ensemble des Chutes Victoria fait environ 1700 mètres de largeur et peut atteindre une hauteur de 108 mètres.

                                                                                                                      Source: hdwallpapersdesktop.com

 

Les Chutes Victoria attirent autant de visiteurs chaque année entre autres dû à sa violence. La puissance du débit d’eau va varier selon la saison, voire l’année. Lors de la saison des pluies, habituellement de février à avril, il est à son plus fort. Le nuage d’eau produit par les chutes peut s’élever à 400 mètres de haut et parfois peut être visible jusqu’à une distance de 40 km. Grâce à ce nuage d’eau, une petite forêt tropical a pris vie et est continuellement arrosée. Durant cette saison des pluies, le fleuve peut charrier environ 9 100 mètres cube d’eau par seconde.

 

Pendant la saison sèche, qui survient habituellement entre septembre et décembre, le débit d’eau diminue considérablement. Les chutes sont réduites à quelques cascades et le brouillard disparaît presque complètement.

Il est même possible de se baigner à l’extrême limite du bord de la faille, dans un petit bassin naturel nommé «Devil’s Pool».

                                                                                                                      Source: Annie Griffiths

Rencontre avec les peuples locaux

By | Afrique | No Comments

Saviez-vous que les voyageurs ont la possibilité de rencontrer les peuples locaux et les tribus aborigènes dans la majorité des circuits Passion Monde. Voici quelques exemples de peuples rencontrer dans différents pays.

  • La visite d’un village Swazi lors d’une journée au Swaziland durant le voyage en Afrique du Sud. Les swazis sont accueillant et les enfants nous charment à coup sûr.
                                                                                                                                           Source: Marcel Cloutier
  • Les Zoulous est également un peuple rencontré lors d’un voyage en Afrique du Sud. Ce peuple sédentaire se fait un plaisir de partager leur tradition avec les visiteurs.
                                                                                                                                           Source: Worth the drive!
  • Au Kenya, les voyageurs pourrons rencontrer les Maasaï contitués d’éleveurs et de guerriers semi-nomades reconnu pour sauter à une hauteur impressionnante.
                                                                                                                                           Source: Travel Noire

 

  • Les Datogas, les Mto Wa Mbu et les Hadzabés sont des exemples de tribus locales vivants selon leur tradition en Tanzanie. Leur rencontre et leur mode de vie laisse à coup sûr une trace dans l’esprit de tous et chacun.
                                                                                                                                           Source: Rita Willaert
  • Il est très impressionnant d’assister au fameux Haka des Maori lors d’un voyage en Nouvelle-Zélande. Le peuple Maori est reconnu pour ses chants et ses danses traditionnels. Mais leur rencontre permet de découvrir un peuple chaleureux avec une culture imprégnée de mythes.
                                                                                                                                             Source: Mary Frances Knapp

 

  • Les Aborigènes en Australie sont les premiers hommes ayant occupé le sol australien. Ils se sont parfaitement bien adapté à cette terre aride et ont beaucoup à nous apprendre.
                                                                                                                                              Source: Hugues Derouard

 

  • Les Hmong est un peuple originaire des régions montagneuses rencontré dans le nord du Vietnam. Eux-mêmes se qualifient de «montagnards» et sont reconnu pour la richesse de leur broderie. Leur culture plutôt «vieux jeu» peut parfois choqué certaine personne.

 

  • Lors d’un séjour au Vietnam, les voyageurs font également la rencontre des Dao qui vivent habituellement dans les montagnes.
 Source: http://sapatoursfromhanoi.com/exploring-the-red-dao-ethnicity-culture-in-ta-phin-village-sapa/

Quoi donner à la communauté locale du Kenya

By | Afrique, Blogue | No Comments

L’année dernière, je suis allée au Kenya avec un groupe Passion Kenya. À la fin du voyage, l’un de mes clients m’a dit :  « Hey Véro, on devrait faire une liste de choses à apporter pour donner aux communautés locales, pour tes prochains clients ». Je lui ai répondu : « Bonne idée Patrice 😉 ».

Avant de lire la liste que nous avons faite ensemble, voici quelques règles d’or à suivre avant de donner. Tout d’abord, il est important de ne pas distribuer aléatoirement ses cadeaux, il faut trouver une personne responsable, lui remettre vos cadeaux et lui s’occupera de les redistribuer. Par exemple, si vous allez dans un village Masaï , remettez vos cadeaux au chef du village. Si vous voulez donner des cadeaux à des enfants, il est important de demander votre guide national, quelle serait la bonne façon de procéder. Il saura vous donner les meilleurs conseils.

Voici notre liste :

1- Kit de géométrie (rapporteur d’angles, compas…)

géométrie

2- Crayons de plombs

3- Crayons à encre rouge (pour les professeurs)

4- Jeux collectifs (un ballon par exemple)

5- Cadeau coquet pour les femmes de chambre (exemple: vernis à ongles)

6- Vêtements pour enfants

7- Vêtements pour adultes petits (croyez-moi, le large sera probablement trop grand)

8- Cahiers Canada

9- Friandises

 

kanya

Qu’est-ce qu’on mange au Kenya…

By | Afrique, Blogue | No Comments

L’année dernière lors de mon voyage au Kenya, j’ai été agréablement surprise du type de nourriture que j’ai mangé. C’était bon et gouteux, j’avais l’impression de manger des plats mijotés de ma grand-mère (littéralement). Évidemment, les assiettes pour les touristes sont adaptées.

La vraie question est de quoi se nourrissent réellement les Kenyens ?

Le Ugali est une boule de féculent fait de farine de maïs à laquelle on peut ajouter un peu de sorgho ou de farine de sarrasin. Ceci est souvent servi avec des légumes et un peu  de viande, principalement de la vache ou chèvre.

Vous remarquerez assez rapidement lorsque vous serez au Kenya qu’il est normal de voir un Kenyen se promener avec son bétail.

 

 

 

Lions afrique

Notre circuit Passion Afrique du Sud en quelques mots

By | Afrique | No Comments

Le circuit Afrique du Sud de Passion Monde est définitivement un de nos produits qui a le plus de succès. Nos clients sont tous satisfaits d’avoir fait ce circuits. Je pense que la destination en est pour une bonne partie la cause, mais il n’y a pas juste ça !

Voici des avantages de notre circuits !

1- Un mélange étonnant entre nature et culture

Stellenbosch

2- Le service avant le départ

VIP

3- Les petites surprises pendant le voyage

champagne

4- Le choix de l’itinéraire

5- Une visite au Zimbabwe

6- Une visite au Botswana

8- De bonne expériences culinaire au Cap

9- Dégustation de vin dans un vignoble réputé

10- Un directeur de circuit qui saura assurer votre satisfaction

moi

 

Le Kenya et la Tanzanie à faire 1 fois dans sa vie !

By | Afrique | No Comments

Je ne sais pas si c’est juste moi, mais l’Afrique est un continent qui m’a toujours attiré.

La première fois que j’ai mis les pieds en Afrique c’était en Tunisie, puis j’ai eu la chance d’aller en Afrique du Sud, puis finalement le coup de foudre avec ce continent s’est concrétisé lors de mon voyage au Kenya et en Tanzanie (petit bonjour à mon merveilleux groupe).

Nous avons roulé plusieurs centaines de kilomètres en jeep à travers ces deux pays. Malgré les routes cahoteuses, j’ai savouré chaque instant et chaque paysage.

Photo Panoramique prise d’un Iphone (Cratère Ngorongoro, Tanzanie)

Bien sûr, en plus des paysages à couper le souffle, il y a des animaux PARTOUT !

Voici quelques photos de nos voyageurs…

Les plus beaux arcs-en-ciel dans le Monde…

By | Afrique, Asie, Europe | No Comments

Peut importe où l’on est dans le Monde, il suffit d’un beau soleil qui brille pendant la pluie, pour apercevoir un bel arc-en-ciel. Le rouge, l’orange, le jaune, le vert, le bleu, l’indigo et le violet restent les même couleur de l’arc-en-ciel, mais c’est le paysage autour, qui change tout!

Voici quelques beaux arcsenciel dans le Monde…

Quelque part dans la nature, au Kenya

Source: World all Details

 

Double arc-en-ciel, Sydney en Australie

Source: Wirk

 

Arc-en-ciel islandais, Hjaltastaðahvammur

Source: De Faune en Flore

 

La vue d’une villa, à Osa au Costa Rica

Source: Las Villas de las buenas

 

Jodhpur, en Inde

Source: Inde.com

 

Dans la campagne italienne

Cape of Good Hope, en Afrique du Sud

Source: Landlopers

Un arc-en-ciel, c’est tellement beau pour les yeux. Encore plus quand on est en voyage…!

Le “Ugly Five”

By | Afrique, Blogue | No Comments

En Afrique, quand nous avons la chance de faire un safari, habituellement notre souhait est de voir le “Big Five”. Ce terme désigne 5 animaux: le lion, le léopard, le rhinocéros, l’éléphant et le buffle africain.

Bien qu’ils soient tous gros, ce n’est pas le lien qui unis ces 5 animaux. En fait, ce sont les chasseurs, qui autrefois chassaient les animaux à pied, qui ont donné ce titre au cinq animaux les plus dangereux et difficiles à traquer.

Mais quand nous avons la chance de voir ces 5 animaux, la “chasse” aux photos n’est par terminée… loin de là! Il y a d’autres listes qui existent comme le “Little Five” (les cinq petits) ou le “Shy Five” (les cinq timides) entre autre.

Une de ces listes est un peu controversée, le “Ugly Five” (les cinq laids). Même si tous les goûts sont dans la nature, je vous laisse juger par vous même.

1. La hyène

Photo par Malcom Lussier

 

2. Le vautour

Source: athena-minerva.net

 

3. Le Phacochère

Source: zooatlanta.org

4. Le marabout

Source: www.wainscoat.com

5. Le Gnou

Source: wilduhbeest.wikispaces.com

À la découverte des merveilles touristiques de l’Afrique de l’Est

By | Afrique, Blogue | No Comments

L’Afrique de l’Est est un endroit fascinant qui attire les voyageurs du monde entier. Cette partie du continent africain abrite des contrées qui méritent le détour tel que le Kenya et la Tanzanie.

Masai Mara, la plaine des animaux sauvages du Kenya

La réserve de Masai Mara est un endroit parfait pour faire un safari Kenya. Elle se situe à proximité de la frontière de la Tanzanie, dans le sud-ouest du territoire kenyan. Ce parc est une partie de la plaine du Serengeti. Il a servi de lieu de tournage pour le film « Out of Africa ». Cette réserve abrite plusieurs troupeaux de grands herbivores comme les zèbres, les gnous, les gazelles de Thomson et les bubales. Dans cette localité, vous pourrez voir les fameux « Big Five » à savoir les éléphants, les rhinocéros, les buffles, les lions et les léopards. Vous aurez également la chance d’observer diverses espèces d’animaux en voie de disparition à l’exemple, du mandrill, du bucorve du Sud et de la grue couronnée. De plus, vous avez la possibilité d’assister à la célèbre traversée des gnous de la rivière mara. Ce spectacle hors du commun fascine de nombreux scientifiques et touristes durant leur circuit au Kenya.

Le lac Baringo, le sanctuaire des oiseaux du Kenya
Explorer le Baringo est une activité à ne pas manquer pendant un circuit au Kenya. Cette étendue d’eau se trouve au nord-ouest de la capitale kényane. Elle a une superficie de plus de 160 km² et possède une profondeur maximale de 12 m. Ce lac est classé en tant que site Ramsar. Il est un véritable paradis pour les chercheurs et les amateurs de safari ornithologique. En effet, il abrite plus de 400 variétés d’oiseaux à l’instar du héron goliath, de l’aigle pêcheur, du calao à bec rouge ou encore du cormoran. À part l’avifaune, le Baringo sert de refuge à des hippopotames et d’énormes crocodiles de plus 4 m de long. Pour observer de près la faune de ce lieu, les amoureux de la nature peuvent opter pour une promenade en bateau. Cette balade leur donnera également l’occasion de rencontrer des Njemps, une tribu de pêcheurs qui vivent dans la région.

Unguja, une île paradisiaque de Tanzanie
Unguja ou Zanzibar est un immanquable lors de voyages Tanzanie. Cette île se trouve dans l’archipel de Zanzibar, au nord de la métropole de Dar es Salaam. Elle s’étend sur 1 666 km² et est connue pour être le théâtre de la guerre la plus courte de la planète. Sur cet archipel, les touristes peuvent s’adonner à une multitude d’activités. La visite de la bourgade de Stone Town, par exemple, est un incontournable d’Unguja. Cette municipalité est inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO. Elle abrite des maisons dotées de magnifique porte en bois sculptée et la demeure de l’artiste Freddy Mercury. La forêt deJozani est aussi un must de Zanzibar. Cette étendue boisée offre aux bourlingueurs la chance de voir de près des colobes roux, des primates en voie de disparition.

Les merveilles touristiques à voir pendant un circuit en Afrique

By | Afrique, Blogue | No Comments

L’Afrique est un vaste continent qui ne laisse pas indifférents les voyageurs des quatre coins du monde. Elle possède de nombreux pays qui fascineront les aventuriers tels que le Kenya et la Namibie. Ces derniers regorgent de sites touristiques remarquables qui méritent largement le détour. Pour commencer la découverte de ces lieux, les routards sont invités à se rendre dans la ville de Nairobi, sur le territoire kényan. Dans cette métropole, les bourlingueurs peuvent visiter le Girafe Centre. Ce complexe donnera aux vacanciers la chance de nourrir et de voir de très près des girafes de Rothschild, des animaux en voie de disparition. Les globe-trotters ont également la possibilité d’aller au Masai Market pour admirer les œuvres des artisans Maasaï.

Masai Mara, un sanctuaire animalier du Kenya

La réserve du Masai Mara est une aire protégée de 1 510 km² situés dans le sud-ouest du territoire kényan. Ce parc est un must lors de circuits au Kenya. Il a servi de décor à certaines scènes du film « Out of Africa ». Cette vaste plaine est une extension naturelle du Serengeti. Elle offre aux voyageurs la chance de croiser les fameux « Big Five », c’est-à-dire les lions, les éléphants, les buffles, les léopards et les rhinocéros. De plus, les bourlingueurs auront la possibilité de photographier des mandrills, des grues couronnées et des bucorves du Sud. Ces derniers sont des espèces menacées d’extinction. Les routards qui explorent ce lieu auront également l’occasion de voir des Massaïs qui font paitre leur bétail. Ils pourront aussi assister à la traverser de la rivière Mara par des milliers de gnous.

Twyfelfontein, un site archéologique de Namibie

Twyfelfontein est une localité à ne pas rater pendant un voyage sur mesure en Namibie. Cette zone se trouve dans la région de Kunene, dans le nord-est du territoire namibien. Elle est inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO. Dans ce lieu, les aventuriers pourront observer plus de 2 000 pétroglyphes. Ces œuvres ont été réalisées, selon des recherches, par des tribus de chasseur-cueilleurs et par le peuple Khoikhoi. Ces individus ont créé ces dessins lors de rituels chamaniques pour faire tomber la pluie, guérir les maladies et avoir beaucoup de gibier pendant la chasse. Les peintures rupestres les plus connues de cet endroit sont la « Danse Kudu » et « L’Homme-Lion ».

Fish River, un canyon remarquable de Namibie
La Fish River est incontournable pendant un circuit en Namibie. Cette formation géologique est connue comme étant le deuxième plus grand canyon de la planète. Elle est longue de 160 km et possède une profondeur de 550 m. Dans ce site, les aventuriers ont la possibilité de faire un trek sur la Fish River HikingTrail. Ce chemin de randonnée donnera aux globe-trotters l’occasion d’admirer cette merveille de la nature depuis divers points de vue. Il leur permettra également de croiser des animaux comme le zèbre de Hartmann, la vipère à cornes d’Afrique du Sud et le pygargue vocifer. Par ailleurs, les routards qui empruntent cette piste pourront se détendre dans des sources chaudes.

Deux océans à porter de main

By | Afrique, Blogue | No Comments
AFRIQUE DU SUD

Table Montain

08 février au 28 février – 21 jours – à partir de 7,495 $
17 jours aussi disponible  à partir de  5,795 $

Nous ne pouvons vous cacher que le circuit en Afrique du Sud est l’un de nos bijoux. Si vous choisissez cette destination, vous ne pouvez vous tromper. Si vous avez déjà fait ce circuit, vous approuverez.

Voici pourquoi vous devriez choisir cette destination :

1- Un mélange de culture et de nature.

2- Une culture aux mille origines, de l’Europe à l’Afrique en passant par l’Asie.

3- Une cuisine aux mille saveurs: une pincée de cuisine hollandaise, de cuisine indienne, malaisienne, française et britannique.

4- Des paysages à couper le souffle (canyons vertigineux, jungles, déserts, métropoles, plages paisibles, vignobles, villages ruraux …).

5- L’hospitalité africaine et la modernité occidentale.

6- Une histoire très riche et très complexe du fait de la juxtaposition de peuples, de cultures et d’ethnies différentes.

7-  Des parcs nationaux somptueux à découvrir dans toute l’Afrique du Sud. (LE BIG FIVE)

À vivre absolument Jambo Karibu au Kenya Tanzanie

By | Afrique, Blogue | No Comments

Kenya, Tanzanie et Zanzibar

J’ai toujours été attirée par l’Afrique, mais maintenant je crois que ce continent fait parti de moi.  D’ailleurs, depuis mon trop court séjour, je ne pense qu’à une chose : y retourner.
Premièrement, je dois vous informer qu’on s’y sent en sécurité. Oubliez le virus Ébola, car toutes les mesures sont prises pour que le virus n’entre pas dans les pays de l’Est. Et pour ce qui est des attentats, je n’ai rien vu, rien entendu. Cependant,  comme partout dans le monde, la prudence est de rigueur.

Mais revenons au sujet principal… Voulez-vous vivre de véritables safaris? Au Kenya et en Tanzanie, vous êtes au bon endroit… Voici un récit qui vous fera assurément rêver.
J’ouvre grands les yeux. C’est à bord d’un 4×4 que je pars à la conquête de la savane sur ses terres rouges. Parfois, la route est difficile mais ça vaut  le coût de se faire brasser un peu pour admirer le spectacle: zèbres, éléphants, gnous, girafes, gazelles, rhinocéros, buffles, lions, lionceaux, il ne manque que le léopard pour compléter la série.

Ensuite, l’aventure continue avec les rencontres exceptionnelles de différentes tribus que se soient  les Masaïs ou les Datogas.  Partir à la chasse aux aurores avec les Hadzabés remet bien des perspectives de mon petit quotidien en question. Ma joie est à son comble lorsque je n’aperçois pas un, mais 2 léopards suivis d’un guépard.  Comble de bonheur, une lionne avec ses petits.
Chacune des réserves visitées n’a pour égal que d’augmenter ma soif de découverte de toutes ces splendeurs qui s’offrent à moi. Répétitif me direz-vous ? Hé non! Bien sûr, un hippopotame ou un impala reste le même mais leur présence dans un décor différent rehausse l’enchantement de les revoir. Ici, le paysage change constamment. Je prends moins de photos et je savoure davantage le privilège qui m’est offert. Chaque moment devient magique…

Voir en direct une lionne en chasse, être entourée de milliers de gnous et de zèbres est sans aucun doute l’expérience la plus hallucinante qui soit. De plus, j’ai la chance d’être en saison où plusieurs animaux viennent ou vont mettre bas.  Trop mignon de voir ces petits sur la trace des leurs. Une chance exceptionnelle que de vivre ce périple et d’être aussi près des animaux !!!
Prendre son café au pied du Kilimandjaro rehausse sa saveur croyez-moi !
S’imprégner dans l’histoire de Karen Blixen (Out of Africa)… inouï !!!
Descendre 610m au fond du cratère Ngorongoro… fabuleux !!!
Et que dire de l’extension au Rwanda! Sinon l’expérience d’une vie, une rencontre inestimable avec les gorilles (protégés) de montagnes au Parc des Volcans, les paysages à couper le souffle du Pays de mille Collines et surtout l’accueil chaleureux d’un peuple qui a su se relever d’un drame inexplicable. On ne vient pas ici pour se reposer, mais pour découvrir une nature des plus spectaculaires sous toutes ses formes.

Alors on se lève tôt, vêtements confortables, oubliez robe et maquillage, prenez votre appareil-photo et profitez de cet enchantement qui se dresse devant vos yeux.
J’ai tant de choses à dire sur ce voyage, tant de souvenirs à raconter et autant des belles images gravées dans ma mémoire à tout jamais. J’ai vécu un véritable rêve avec ces paysages plus beaux les uns que les autres. Un voyage rempli d’émotions de toutes sortes, que ce soit à la vue du BIG FIVE, et beaucoup plus, de la rencontre et des échanges avec les différentes tribus ou de l’expérience inoubliable de vivre à la “Out of Africa”.
Je vous souhaite ardemment de VIVRE cette expérience des plus fantastiques qui soit.

 

Manon A. Trois-Rivières

Informations sur l’Afrique du Sud

By | Afrique, Blogue | No Comments

Lors d’un séjour en Afrique du Sud, il y a quelques informations importantes que vous devrez savoir. Tout d’abord, pour ce qui est de l’habillement, l’article principal est un bon soulier de marche. En règle générale, il est mieux d’apporter des vêtements légers en coton. Pour les safaris, optez pour des vêtements confortables comme des pantalons kaki, olive ou marron. Vous aurez également besoin de jumelles, bottes ou chaussures de marche, sac à dos, bouteille d’eau, crème solaire et chapeau. Nous vous conseillons de vous limiter à un seul bagage de 20 kilos étant donné que vous prendrez différents vols. Les compagnies aériennes possèdent de différentes règlementations par rapport au poids des bagages.

N’oubliez pas de vérifier la validité de votre passeport en allant sur le site de voyages.gc.ca ou encore en consultant votre agent de voyages.
Une chose est également à noter. Lors de vos sorties au restaurant, vous devrez prévoir un pourboire d’au moins 15 à 20% de l’addition. Pour ce qui est de la monnaie utilisée sur place, il s’agit du Rand. Nous vous conseillons par contre d’apporter des dollars US. Vous pourrez les changer facilement sur place. Veuillez noter que la plupart des cartes de crédit sont acceptées sur place.

Si vous avez besoin de téléphoner à l’étranger, vous devrez composer le 00 qui est le.
code d’accès à l’international puis l’indicatif du pays et ensuite celui de la région. Il y a des cartes d’appels qui se vendent sur place pour appeler à l’étranger si vous devez passer un appel urgent. Veuillez noter que si vous apportez votre téléphone cellulaire, les frais d’itinérance sont très élevés. Il est donc à éviter.

Lors d’un séjour en Afrique du Sud, il y a le décalage horaire à prendre en compte. Il existe un décalage de 6 heures entre Montréal et l’Afrique du Sud. Le vol de Montréal vers l’Afrique du Sud varie d’environ 20 heures incluant les escales.
Le courant est différent du nôtre. Il est de 220-230 volts alors qu’au Canada, nous avons du 120 volts.

Pour le volet santé, il est important de consulter une infirmière dans une clinique de santé voyages afin de vous conseiller sur les vaccins à prévoir pour avoir une bonne protection contre des maladies qui se retrouvent dans le pays. Vérifiez également avec le site de voyages.gc.ca, les exigences d’entrées et de sortie du pays.

 

Karine Samson – Conseillère en Voyages