La ville du Cap, en Afrique du Sud

1 mars 2018 Publié par martine

Nous avons débutés notre voyage en passant 4 jours dans la ville du Cap ou nous étions logés à l’hôtel Protea Cap Castle, situé tout près du nouveau stade construit pour la Coupe du Monde de Soccer de 2010.

La première journée après un délicieux déjeuner, nous nous sommes rendu à Signal Hill, haute de 350 mètres, elle est la moins élevée d’un massif comprenant par ailleurs la colline de Lion’s Head, le Devil’s Peak et la montagne de la Table, et qui se prolonge vers le cap de Bonne-Espérance par les collines de Constantiaberg, de Chapman’s Peak et de Swartkop, de ce point vue nous avons pu admirer la vue panoramique de la ville du Cap, de la montagne de la Table qui était couverte de nuage et de l’océan atlantique.

Par la suite le groupe c’est déplacé vers le centre-ville du Cap pour une visite à pied dans les rues du Quartier Malais là où l’on retrouve des centaines de maisons très colorées.

Les Malais du Cap sont un groupe ethnique sud-africain descendant d’esclaves amenés d’Indonésie en Afrique du Sud à partir de 1667, mais aussi de déportés politiques venus d’Indonésie et de Malaisie.

Puis ce fut le Tour de ville en autocar ou nous avons fait des arrêts au Château Bonne Espérance, à la place publique devant l’Hôtel de Ville du Cap, c’est l’endroit où Nelson Mandela le 9 mai 1994 a fait son premier discours à titre du premier président noir d’Afrique du Sud, la visite s’est poursuivi au Company’s Garden, quartier et jardin qui est adjacent à la Maison du Parlement, de la Cathédrale Africaine et de la Bibliothèque et Librairie Nationale ou la population noir est admise aujourd’hui.

Le quartier des jardins est situé directement au pied de la montagne de la Table et de Lion’s Head. Il a pour cœur l’ancien potager créé par Jan van Riebeeck en 1652 et qui devait servir à fournir en produits frais les navires en route pour les Indes via le cap de BonneEspérance.

Ce Quartier aisé et branché, agrémenté de nombreux restaurants chics, d’hôtels (dont le célèbre Mount Nelson Hotel), de lofts et de boutiques, c’est un endroit apprécié des jeunes créatifs, des agences de mannequins et des compagnies de production et d’édition. Aussi dans ce parc nous retrouvons une statue de M. Cecil John Rhodes qui a donné son nom au pays qu’il a fondé; la Rhodésie du Sud devenue aujourd’hui le Zimbabwe.

Après le diner nous avons visité le Jardin botanique de Kirstenbosch qui est situé dans la partie la plus aisée de la banlieue de la ville du Cap en Afrique du Sud. Ce jardin botanique est l’un des plus renommés au monde de par sa collection et sa situation exceptionnelle.

Le Jardin se distingue avec ses sculptures, ces arbres, ces plantes, ces fleurs et sa grande variété d’oiseaux.

Jacques Daoust
Directeur de circuit