fbpx
Menu
Lundi au vendredi - 9h à 17h
Tag

asie

asie

L’Indonésie : Le pays aux 17 000 îles

By | Asie, Blogue | No Comments

L’Indonésie, véritable joyau de l’Asie du Sud-Est, est un archipel composé de milliers d’îles disséminées à travers l’océan Indien et le Pacifique. Avec pas moins de 17 000 îles, ce pays offre une richesse naturelle et culturelle inégalée, faisant de chaque voyage une aventure unique.

Une Diversité Insulaire
L’Indonésie est un pays d’une diversité insulaire remarquable, avec plus de 17 000 îles dispersées sur l’océan Indien et le Pacifique. Chaque île possède sa propre identité géographique, culturelle et écologique, offrant une richesse incommensurable à explorer. Des îles densément peuplées de Java et Sumatra, où bat le cœur économique et culturel du pays, aux régions reculées et préservées comme les Moluques et la Papouasie, chaque île présente un tableau unique de paysages, de langues, de traditions et de modes de vie.

Des paysages à couper le souffle
Des rizières en terrasses verdoyantes de Bali aux sommets volcaniques majestueux de Java, en passant par les plages de sable blanc bordées de palmiers de Lombok et les récifs coralliens époustouflants de Raja Ampat, l’Indonésie regorge de merveilles naturelles à explorer. Les jungles luxuriantes de Sumatra abritent une incroyable variété de faune et de flore, tandis que les lacs de cratère turquoise de Flores et les cascades spectaculaires de Java captivent l’imagination. Chaque île offre son propre éventail de paysages éblouissants, créant une expérience inoubliable pour les amoureux de la nature et les aventuriers en quête d’émerveillement.

Un patrimoine culturel riche
Le patrimoine culturel de l’Indonésie est une mosaïque vibrante de traditions, d’arts et de coutumes qui reflètent des siècles d’histoire et d’influences diverses. Des temples majestueux de Borobudur et Prambanan sur l’île de Java aux danses envoûtantes et aux cérémonies religieuses balinaises, en passant par les sculptures élaborées de Sumatra et les textiles colorés de Sulawesi, l’Indonésie offre une richesse culturelle inégalée. La diversité ethnique du pays se manifeste à travers ses langues, ses costumes traditionnels et ses festivals animés, où les coutumes anciennes cohabitent harmonieusement avec la modernité. L’hospitalité chaleureuse des Indonésiens et leur fierté pour leur patrimoine culturel font de ce pays un véritable trésor à découvrir pour les voyageurs du monde entier.

Exploration sans fin
Avec autant d’îles à découvrir, l’Indonésie offre une infinité d’opportunités d’exploration. Que vous soyez amateur de plongée sous-marine, de trekking en montagne, de surf sur les vagues spectaculaires, ou tout simplement en quête de détente sur des plages isolées, il y en a pour tous les goûts et toutes les envies. Afin de conserver ce petit coin de paradis, des efforts de conservation et des initiatives de développement durable sont en cours, soutenus par le gouvernement, les ONG et la communauté internationale. Des programmes de reboisement, de gestion des ressources naturelles et de sensibilisation environnementale sont mis en œuvre pour protéger les écosystèmes fragiles et promouvoir un mode de vie plus respectueux de l’environnement. Avec un engagement continu en faveur de la conservation et de la durabilité, l’Indonésie cherche à concilier la préservation de son incroyable patrimoine naturel avec les besoins de sa population en pleine croissance.

En conclusion, l’Indonésie est une destination à nulle autre pareille, où la diversité naturelle et culturelle vous laisse émerveillé à chaque tournant. Que vous soyez à la recherche d’aventure, de détente ou de découverte, l’Indonésie vous promet une expérience inoubliable au cœur de ce paradis insulaire. Si cette destination vous intéresse alors n’hésitez plus et reservez votre circuit Psssion Bali et Indonesie en cliquant sur le lien ci-dessous:

https://www.passionmonde.com/circuits/passion-bali-et-indonesie-2/?

Découvrez les saveurs envoûtantes de la cuisine ouzbèke

By | Asie, Blogue | No Comments

La cuisine ouzbèke, véritable trésor de l’Asie centrale, offre une palette de saveurs exquises et une richesse culturelle qui captivent les papilles des amateurs de cuisine du monde entier. Entre traditions millénaires et influences variées, plongeons ensemble dans l’univers enchanteur de la gastronomie ouzbèke.

Les fondements de la cuisine ouzbèke

La cuisine ouzbèke puise ses racines dans les traditions nomades et agricoles du pays. Les plats sont généralement copieux, équilibrés et mettent en valeur les ingrédients locaux tels que le riz, la viande, les légumes et les fruits.

Le Plov : un plat emblématique

Le Plov est le plat national par excellence. À base de riz, de viande (agneau, bœuf ou poulet), de carottes, d’oignons et d’épices, il est cuit lentement dans un grand chaudron appelé “kazan”. Chaque région a sa propre version de ce plat emblématique, ajoutant une touche unique à cette recette incontournable.

Les délicieuses grillades ouzbèkes

Les Ouzbeks sont également maîtres dans l’art des grillades. Les brochettes de viande, appelées “shashlik”, sont une véritable délectation. Marinées dans des épices locales, les viandes sont grillées à la perfection, offrant une explosion de saveurs à chaque bouchée.

Les Manti, raviolis ouzbeks

Les “manti” sont de délicieux raviolis farcis de viande, de potiron ou de citrouille. Ces petits chaussons sont cuits à la vapeur et souvent servies avec une sauce à base de yaourt et d’ail. Les manti sont une véritable célébration de la finesse et de la saveurde la cuisine ouzbèke.

Les incontournables samsa

Les “samsa” sont des petits pâtés feuilletés fourrés de viande, d’oignons et d’épices. Cuits au four, ces délices croustillants sont souvent servis en apéritif ou en accompagnement. Les variations de samsa peuvent inclure des ingrédients tels que la citrouille ou les pommes de terre.

La cuisine ouzbèke est bien plus qu’une simple expérience gustative. Elle offre une plongée dans l’histoire et la culture de l’Asie centrale. Que vous soyez amateur de plats épicés, de grillades savoureuses ou que vous soyez un bec sucré, la cuisine ouzbèke saura émerveiller vos sens et vous transporter dans un voyage culinaire inoubliable. Alors, laissez-vous tenter par ces saveurs envoûtantes et découvrez le trésor caché de l’Asie centrale et ses délicieuses saveurs !

Voyage à travers les marchés Indonésiens

By | Asie, Blogue | No Comments

L’Indonésie, avec sa riche tradition culturelle, est un trésor de l’artisanat asiatique. Entre les tissus colorés, les sculptures élaborées ou les bijoux travaillés minutieusement, l’Indonésie offre une variété d’objets artisanaux qui racontent l’histoire du pays. L’un des meilleurs moyens de découvrir cette richesse culturelle est de se promener dans les marchés locaux. Partez avec nous pour un voyage fascinant à travers les marchés d’Indonésie pour explorer son artisanat unique.

Les batiks d’Indonésie : un patrimoine textile

Lorsque vous visitez un marché local en Indonésie, il est difficile de passer à côté des magnifiques motifs de batik. Cette technique traditionnelle de teinture textile a été inscrite au patrimoine culturel immatériel de l’humanité par l’UNESCO. Chaque région d’Indonésie possède son propre style de batik, avec des motifs et des couleurs spécifiques.

Sculptures en bois et en pierre : l’art de la création

Les marchés locaux d’Indonésie regorgent de sculptures en bois et en pierre, allant des petites figurines aux statues monumentales. Le travail du bois est une compétence transmise de génération en génération, et les artisans locaux créent des œuvres d’art qui représentent souvent des divinités, des animaux mythologiques et des symboles culturels. Les sculptures en pierre, quant à elles, sont principalement associées à l’île de Bali, où l’on trouve des statues gracieuses de déesses, de danseurs et de guerriers.

Bijoux en argent et en perles : élégance et tradition

Les marchés indonésiens proposent également une abondance de bijoux en argent, souvent ornés de pierres précieuses locales. Les artisans locaux créent des colliers, des bracelets et des boucles d’oreilles d’une élégance inégalée. Les bijoux en argent sont particulièrement populaires à Bali, où les artisans utilisent des techniques de filigrane complexes pour créer des pièces d’art uniques. Les perles, en particulier sur l’île de Lombok, sont également un artisanat prisé et sont souvent utilisées dans la création de bijoux magnifiques.

La poterie et la céramique : un art ancestral

L’art de la poterie et de la céramique est une autre tradition ancienne en Indonésie. Chaque région possède ses propres styles et techniques de poterie, et vous pouvez trouver une variété d’objets, des assiettes et des bols aux vases et aux sculptures. La poterie de Lombok et la céramique de Java sont particulièrement renommées pour leur qualité et leur beauté.

Tissages et paniers : L’art de l’utilitaire

Les tissages et les paniers traditionnels d’Indonésie sont à la fois fonctionnels et esthétiques. Vous pouvez trouver des paniers en rotin, des nattes en bambou, des sacs tissés à la main, et bien plus encore. Ces objets artisanaux reflètent la relation étroite entre l’artisanat et la vie quotidienne des communautés locales.

En explorant les marchés locaux d’Indonésie, vous serez immergé dans l’âme culturelle du pays. Vous aurez la chance de rencontrer des artisans locaux, d’apprendre l’histoire derrière chaque pièce d’artisanat qui racontent l’histoire vivante de l’Indonésie.

Partez vous aussi à la découverte de l’artisanat indonésien,  réservez votre prochain voyage Passion Bali et Indonésie.

Voyage cinématographique au coeur du Japon

By | Asie, Blogue | No Comments

Préparer un voyage au Japon est une expérience passionnante, mais cela peut aussi être un peu intimidant. Entre la culture riche, la cuisine délicieuse et les paysages magnifiques, le Japon offre une variété d’expériences uniques. Si vous cherchez à vous immerger dans la culture japonaise avant de partir pour votre aventure, les films sont un excellent moyen de le faire. Voici une liste (non exhaustive!) de films incontournables à voir avant votre voyage au Japon.

 

1. “Lost in Translation” (2003) – Sofia Coppola

Ce film iconique met en scène Scarlett Johansson et Bill Murray, tous deux perdus dans la ville tentaculaire de Tokyo. La réalisatrice Sofia Coppola capture parfaitement le sentiment d’aliénation et d’émerveillement que ressentent de nombreux voyageurs lors de leur première visite au Japon.

2. “Le Voyage de Chihiro” (2001) – Hayao Miyazaki

Un classique de l’animation japonaise, ce film du Studio Ghibli raconte l’histoire de Chihiro, une jeune fille qui se retrouve dans un monde magique rempli de créatures étranges. C’est un véritable chef-d’œuvre qui vous plongera dans l’imaginaire japonais.

3. “The Ramen Girl” (2008) – Robert Allan Ackerman

Si vous êtes un amateur de cuisine japonaise, ce film mettant en vedette Brittany Murphy est fait pour vous. L’histoire tourne autour d’une jeune femme qui se rend au Japon et apprend l’art de la préparation du ramen.

4. “Une affaire de famille” (2018) – Hirokazu Kore-eda

Ce film poignant est l’un des nombreux films du réalisateur japonais acclamé Hirokazu Kore-eda. Il explore la complexité des liens familiaux et offre un aperçu unique de la vie quotidienne au Japon.

5. “Tokyo Godfathers” (2003) – Satoshi Kon et Shogo Furuya

Une comédie dramatique touchante qui suit trois sans-abri qui trouvent un bébé abandonné dans les rues de Tokyo pendant Noël. Le film offre un regard sur les coins moins glamour de la ville, mais montre aussi comment la gentillesse et la compassion peuvent être trouvées dans les endroits les plus inattendus.

6. “Babel” (2006) – Alejandro González Iñárritu

Ce drame explore les thèmes de la communication et de la compréhension entre les cultures. Une partie du film se déroule au Japon, offrant un regard sur la vie urbaine de Tokyo et ses contrastes culturels.

7. “Shin Godzilla” (2016) – Hideaki Anno et Shinji Higuchi

Une réinterprétation contemporaine du classique Godzilla, ce film est un incontournable pour les amateurs de science-fiction. Il plonge dans la panique qui saisit la ville de Tokyo lors de l’attaque du monstre géant.

 

8. “Your Name” (2016) – Makoto Shinkai

Un autre film d’animation qui a conquis le monde entier, “Your Name” raconte une histoire d’amour qui transcende le temps et l’espace. L’animation est à couper le souffle, et l’histoire est émotionnellement puissante.

9. “Memoires d’une Geisha” (2005) – Rob Marshall

Basé sur le célèbre roman d’Arthur Golden, ce film offre un aperçu fascinant de la vie des geishas à Kyoto. Les magnifiques décors et costumes vous plongeront dans l’élégance de l’ancien Japon.

10. “Jiro Dreams of Sushi” (2011) – David Gelb

Un documentaire sur Jiro Ono, un maître sushi qui possède l’un des restaurants les plus renommés au monde. Vous découvrirez la dévotion et la passion qu’implique la préparation du sushi.

Regarder ces films avant votre voyage au Japon vous permettra de mieux comprendre la culture, la cuisine, et les divers aspects de la société japonaise. Cela vous aidera à apprécier davantage votre voyage en ayant déjà un aperçu de la richesse et de la diversité que le Japon a à offrir.  Bon voyage cinématographique et, bien sûr, bon voyage au Japon !

Si ce n’est pas déjà fait, vous pouvez vous inscrire dès maintenant pour partir à la découverte des merveilles du Japon en vous joignant à notre circuit Passion Japon.

Exploration de la culture sonore balinaise

By | Asie, Blogue | No Comments

La musique balinaise, riche et envoûtante, est l’un des trésors culturels les plus précieux de l’île indonésienne de Bali. Elle incarne l’âme de cette île paradisiaque, célèbre pour ses paysages pittoresques, ses rituels religieux uniques et son art vivant. Dans cet article, nous plongerons dans le monde fascinant de la musique balinaise, en explorant ses origines, ses caractéristiques distinctives et son rôle essentiel dans la vie quotidienne et les cérémonies de cette communauté vibrante.

 

Origines de la Musique Balinaise

La musique balinaise a des racines anciennes qui remontent à des milliers d’années. Elle s’est développée en parallèle avec la culture hindoue qui est apparu à Bali dès le premier millénaire de notre ère. La musique balinaise est profondément influencée par le gamelan, un ensemble de percussions traditionnelles. Le gamelan est au cœur de la musique balinaise et est souvent utilisé pour accompagner les danses et les rituels religieux.

Caractéristiques de la Musique Balinaise

La musique balinaise se caractérise par sa complexité rythmique et mélodique. Les compositions sont généralement basées sur des structures cycliques appelées “cengkok,” qui varient en fonction du type de musique (sacrée ou profane) et du contexte. Les instruments du gamelan sont accordés de manière spécifique pour créer des sonorités envoûtantes et harmonieuses. Les rythmes syncopés, les mélodies élaborées et les variations subtiles dans le tempo sont autant de traits distinctifs de cette musique.
L’une des particularités les plus frappantes de la musique balinaise est l’absence de notation écrite traditionnelle. Les musiciens apprennent à jouer de génération en génération, en mémorisant les pièces musicales complexes par imitation. Cette transmission orale a permis de préserver l’authenticité et la richesse de la tradition musicale balinaise au fil des siècles.

Le Gamelan et ses Instruments

Le gamelan est l’ensemble musical emblématique de Bali. Il existe plusieurs types de gamelans, chacun ayant sa propre sonorité et son répertoire. Parmi les instruments les plus couramment utilisés, on trouve le gong, le xylophone (gambang), le métallophone (saron), le tambour (kendang), et divers instruments à vent comme le flûte en bambou (suling).
Chaque instrument du gamelan a un rôle spécifique dans l’ensemble, et les musiciens travaillent en harmonie pour créer une musique captivante. Les instruments en métal, en particulier, sont fabriqués avec une grande précision, chaque pièce étant ajustée avec soin pour produire la note exacte nécessaire à la composition.

La Musique Balinaise dans la Vie Quotidienne et les Cérémonies

La musique balinaise est omniprésente dans la vie quotidienne des Balinais. Elle accompagne non seulement les rituels religieux, mais aussi les festivités, les danses, les mariages, les funérailles et les événements communautaires. Chaque village possède généralement son propre ensemble de gamelan, qui joue un rôle central dans la vie sociale et culturelle de la communauté.
Les cérémonies religieuses à Bali sont particulièrement célèbres pour leur musique et leurs danses. Des spectacles de danse traditionnelle, tels que le “Legong” et le “Barong,” sont souvent interprétés avec une musique de gamelan en direct, créant une atmosphère enchanteresse et sacrée.

La musique balinaise est bien plus qu’une simple forme artistique ; elle est le cœur battant de la culture balinaise. Sa complexité, son héritage millénaire et son rôle central dans la vie des habitants font de la musique balinaise un trésor culturel unique au monde. Elle continue d’attirer l’attention des voyageurs et des amateurs de musique du monde entier, offrant une expérience sonore inoubliable et une fenêtre fascinante sur la riche culture de Bali.

Si vous aussi vous souhaitez découvrir la musique balinaise lors de votre prochain voyage, inscrivez-vous dès maintenant à notre circuit Passion Bali et Indonésie.

Voyage culinaire au pays du Soleil Levant

By | Asie, Blogue | No Comments

La gastronomie japonaise est bien plus qu’une simple expérience culinaire. C’est un art millénaire qui reflète l’histoire, la culture et la philosophie du Japon. Des sushis frais aux ramen fumants en passant par les délicats plats kaiseki, la cuisine japonaise offre une palette de saveurs et de textures qui émerveillent les papilles gustatives du monde entier. Dans cet article, nous vous invitons à explorer les délices de la gastronomie japonaise et à comprendre pourquoi elle occupe une place spéciale dans le cœur des amateurs de cuisine du monde entier.

L’Umami : le cinquième goût japonais

L’une des caractéristiques les plus distinctives de la cuisine japonaise est l’umami, le cinquième goût reconnu après le sucré, le salé, l’acide et l’amer. L’umami est souvent décrit comme une sensation savoureuse, profonde et riche qui provient de l’association d’ingrédients tels que les algues, les champignons, le miso et la sauce soja. Les sushis, par exemple, sont de véritables symphonies d’umami, avec le poisson cru et le riz vinaigré créant un équilibre parfait de saveurs.

Les sushis : l’art de la simplicité

Les sushis sont sans doute le plat japonais le plus célèbre dans le monde entier. Ces petits joyaux de cuisine consistent en des tranches de poisson cru ou d’autres ingrédients frais, tels que des crevettes ou des légumes, placées sur une boulette de riz vinaigré. Le wasabi et la sauce soja sont souvent utilisés pour rehausser les saveurs. La beauté des sushis réside dans leur simplicité apparente, où chaque ingrédient est sélectionné avec soin pour créer une expérience gustative exceptionnelle.

Les ramen : le confort dans un bol

Les ramen, originaires de Chine mais adoptés et adaptés au goût japonais, sont une autre spécialité incontournable. Un bol de ramen fumant se compose de nouilles épaisses servies dans un bouillon riche et parfumé, agrémenté de viandes, de légumes et d’œufs marinés. Les variations de ramen sont infinies, allant du ramen au miso au ramen au tonkotsu, chaque région du Japon ayant ses propres spécialités. Les ramen sont non seulement délicieux, mais aussi réconfortants, ce qui en fait le repas idéal par temps froid.

Le kaiseki : l’équilibre subtil

Le kaiseki est l’apogée de la cuisine japonaise, c’est un repas dégustation composé de plusieurs petits plats conçus pour mettre en valeur la saison, la fraîcheur des ingrédients et les compétences du chef. Chaque plat est une œuvre d’art en soi, présentant une variété de textures, de saveurs et de techniques de cuisson. Le kaiseki est une expérience gastronomique à part entière, où chaque détail est soigneusement pensé pour créer un équilibre subtil et une harmonie dans le repas.

Les izakayas : le partage convivial

Les izakayas sont l’équivalent japonais des pubs ou des bars à tapas, où les amis se réunissent pour déguster de la nourriture délicieuse et boire en bonne compagnie. Les menus des izakayas sont diversifiés, allant des brochettes yakitori aux sashimis et aux plats frits. C’est l’endroit idéal pour explorer la cuisine japonaise dans un cadre décontracté et convivial.

La gastronomie japonaise est une aventure culinaire qui ne cesse d’étonner et de captiver les palais du monde entier. Entre les sushis, les ramens réconfortants, le raffinement du kaiseki ou les izakayas animés, il y en a pour tous les goûts au Japon. Alors, que vous soyez un amateur de cuisine ou simplement curieux de découvrir de nouvelles saveurs, laissez-vous tenter par un voyage culinaire au Japon. Vous ne serez pas déçu de cette expérience inoubliable pour vos papilles.

Inscrivez-vous dès maintenant à notre circuit Passion Japon et partez à la découverte des riches saveurs japonaises…

10 films à voir avant votre voyage en Thaïlande

By | Asie, Blogue | No Comments

Avant de vous envoler pour la Thaïlande, une bonne idée est de vous immerger dans la culture, l’histoire et les paysages de ce magnifique pays. Une excellente manière de le faire est de regarder des films qui vous plongeront dans l’atmosphère thaïlandaise. Voici une liste de dix films à voir avant votre voyage en Thaïlande pour enrichir votre expérience et votre compréhension de ce pays fascinant.

“The Beach” (2000) – Réalisé par Danny Boyle, ce film met en vedette Leonardo DiCaprio et vous transporte sur une île paradisiaque en Thaïlande, offrant des vues spectaculaires et une intrigue captivante.

“Ong-Bak” (2003) – Un film d’action thaïlandais qui met en avant l’art martial Muay Thai, avec l’acteur Tony Jaa dans le rôle principal. Vous serez émerveillé par les prouesses athlétiques et la culture du Muay Thai.

“Lost in Thailand” (2012) – Une comédie chinoise hilarante qui vous emmène dans un road trip à travers la Thaïlande, vous donnant un aperçu de la diversité des paysages et des aventures qui vous attendent.

“The Impossible” (2012) – Basé sur une histoire vraie, ce film dramatique raconte l’histoire d’une famille prise dans le tsunami de 2004 en Thaïlande, mettant en avant le courage et la résilience.

“Last Life in the Universe” (2003) – Un drame contemplatif qui se déroule en Thaïlande, ce film explore la solitude et la transformation personnelle dans un cadre exotique.

“Only God Forgives” (2013) – Réalisé par Nicolas Winding Refn, ce film vous plonge dans les rues sombres et mystérieuses de Bangkok, offrant une expérience visuelle intense.

“The Siam Renaissance” (2004) – Une histoire de voyage dans le temps qui se déroule entre le Siam ancien et moderne, explorant la riche histoire de la Thaïlande.

“Uncle Boonmee Who Can Recall His Past Lives” (2010) – Un film thaïlandais acclamé par la critique qui mélange réalisme magique et réflexions spirituelles dans un cadre rural thaïlandais.

“Tropical Malady” (2004) – Un film poétique et mystérieux qui explore l’amour et la mythologie thaïlandaise à travers deux histoires interconnectées.

“The Protector” (2005) – Un autre film d’action thaïlandais, mettant en vedette Tony Jaa, qui vous offre des séquences de combat spectaculaires et une vue sur la ville de Bangkok.

 

Ces films vous permettront de vous familiariser avec la Thaïlande sous différents angles, qu’il s’agisse de sa beauté naturelle, de sa culture, de son histoire ou de sa vie urbaine. Ils enrichiront votre expérience de voyage en vous aidant à mieux comprendre le pays que vous vous apprêtez à explorer. Profitez de votre voyage cinématographique en Thaïlande et inscrivez-vous dès maintenant à notre circuit Passion Thaïlande et Phuket !

5 préjugés sur l’Ouzbékistan

By | Asie, Blogue | No Comments

L’Ouzbékistan, situé en Asie centrale, est un pays qui suscite de nombreuses idées reçues. En raison de son histoire complexe et de sa relative méconnaissance aux yeux du grand public, de nombreuses perceptions erronées persistent à son sujet. Dans cet article, nous allons examiner quelques-unes de ces idées reçues sur l’Ouzbékistan et les démystifier.

Idée reçue 1 : l’Ouzbékistan est un désert aride

L’Ouzbékistan est souvent associé à l’image d’un pays aride et désertique. Bien qu’il y ait des régions désertiques, telles que le célèbre désert de Kyzylkum, une grande partie du pays est loin d’être stérile. L’Ouzbékistan abrite de vastes vallées fertiles, notamment la vallée de Fergana, où l’agriculture est florissante. Le pays bénéficie également de la présence de deux grands fleuves, l’Amou-Daria et le Syr-Daria, qui ont permis le développement de l’agriculture depuis des millénaires.

Idée reçue 2 : l’Ouzbékistan est un état autoritaire et répressif

L’Ouzbékistan a effectivement été dirigé par un régime autoritaire pendant de nombreuses années sous la présidence d’Islam Karimov. Cependant, depuis la mort de Karimov en 2016, le pays a entrepris des réformes significatives sous la direction du président Shavkat Mirziyoyev. Ces réformes ont inclus des mesures visant à améliorer les droits de l’homme, à libéraliser l’économie et à promouvoir l’ouverture du pays au monde extérieur. Bien qu’il reste des défis à relever en matière de droits de l’homme, l’Ouzbékistan a fait des progrès notables dans ce domaine ces dernières années.

Idée reçue 3 : l’Ouzbékistan est isolé du reste du monde

Contrairement à la croyance populaire, l’Ouzbékistan n’est pas un pays complètement isolé. Le pays a progressivement ouvert ses portes au tourisme et au commerce international ces dernières années. Il existe désormais des liaisons aériennes directes avec de nombreuses grandes villes du monde, ce qui facilite les déplacements vers l’Ouzbékistan. De plus, le pays a simplifié les procédures de visa pour de nombreux pays, ce qui a contribué à attirer davantage de visiteurs étrangers.
D’ailleurs, pour les voyageurs canadiens, l’entrée dans le pays ne nécessite pas de demande de visa au préalable contrairement à l’Égyte, la Nouvelle-Zélande, le Japon ou encore l’Europe.

Idée reçue 4 : l’Ouzbékistan n’a pas de culture ou d’histoire intéressantes

L’Ouzbékistan possède une riche histoire et une culture fascinante. Le pays abrite la ville de Samarcande, qui était un important carrefour sur la Route de la Soie et qui est célèbre pour son architecture islamique et ses monuments historiques, tels que la place Registan. Boukhara et Khiva sont d’autres villes ouzbèkes qui regorgent de trésors historiques et architecturaux. De plus, la cuisine ouzbèke, avec des plats tels que le plov et le manti, est délicieuse et unique en son genre.

Idée reçue 5 : l’Ouzbékistan est dangereux pour les voyageurs

L’Ouzbékistan est généralement un pays sûr pour les voyageurs. Les autorités locales ont renforcé la sécurité ces dernières années pour garantir la tranquillité des visiteurs. Comme dans toute destination, il est conseillé de prendre des précautions de base en matière de sécurité, telles que la surveillance de vos biens, mais en général, les voyageurs se sentent en sécurité en Ouzbékistan.
Il est également un des rares pays considéré très sécuritaire par le gourvernement canadien.

 

L’Ouzbékistan est un pays en pleine évolution qui fait face a de nombreuses idées reçues qui défient sont ouverture et son désire d’attractivité. C’est un pays qui a énormément de choses à offrir et qui est encore méconnu que ce soit  par son histoire riche, sa culture diversifiée ou encore ses nombreuses beautés naturelles à découvrir.
Alors, si vous envisagez de voyager en Asie centrale, ne laissez pas les idées reçues vous dissuader de découvrir tout ce que l’Ouzbékistan a à offrir et allez à la rencontre de ce pays fascinant !

Vous pouvez réserver votre futur voyage en Ouzbékistan en cliquant directement sur le lien ci-dessous : https://www.passionmonde.com/circuits/passion-ouzbekistan/

6 raisons de visiter la Thaïlande

By | Asie, Blogue | No Comments

La Thaïlande, une terre exotique où les plages de sable fin se mêlent à une richesse culturelle envoûtante, est l’une des destinations les plus prisées en Asie du Sud-Est. Avec sa diversité géographique, ses temples majestueux et sa cuisine renommée, la Thaïlande offre aux voyageurs une aventure inoubliable et une immersion profonde dans sa culture riche et variée.

1. Un patrimoine culturel éblouissant

La Thaïlande est imprégnée d’une culture riche et ancienne qui se reflète dans ses temples ornés, ses danses traditionnelles et ses festivals colorés. Le Wat Phra Kaew à Bangkok, abritant le vénéré Bouddha d’Émeraude, est l’un des temples les plus sacrés du pays. Les visiteurs peuvent y admirer des sculptures élaborées et des fresques dépeignant des scènes de l’épopée du Ramayana.


2. L’art de la cuisine thaïe

La cuisine thaïe est une expérience en soi, mélangeant des saveurs exquises et des épices aromatiques. Des étals de street food aux restaurants étoilés, les plats thaïs offrent un voyage gustatif inoubliable. Le pad thaï, le tom kha gai (soupe de poulet au lait de coco) et le som tam (salade de papaye verte épicée) sont parmi les plats emblématiques à ne pas manquer.


3. Les plages paradisiaques

La Thaïlande est également célèbre pour ses plages à couper le souffle et ses îles pittoresques. De Phuket à Koh Phi Phi en passant par Koh Samui, chaque île a sa propre personnalité et offre des opportunités de détente, de plongée sous-marine et de vie nocturne animée. Les plages de sable blanc bordées de palmiers constituent des décors de carte postale qui attirent les voyageurs du monde entier.


4. La spiritualité bouddhiste

La religion bouddhiste joue un rôle central dans la vie quotidienne des Thaïlandais. Des temples dorés aux statues de Bouddha, la spiritualité imprègne tous les aspects de la société. Les visiteurs sont invités à participer à des rituels bouddhistes, à méditer dans des monastères ou à se joindre aux célébrations de festivals religieux tels que Songkran, le Nouvel An thaï.


5. Les marchés flottants

Les marchés flottants de la Thaïlande, tels que le marché de Damnoen Saduak, offrent une immersion authentique dans la vie locale et un aperçu unique de la diversité culturelle du pays.

6. Un accueil chaleureux

La Thaïlande est souvent appelée “le Pays du Sourire” en raison de l’accueil chaleureux et de l’hospitalité de ses habitants. Les Thaïlandais sont connus pour leur gentillesse et leur serviabilité envers les visiteurs, créant ainsi des expériences de voyage mémorables et agréables.


La Thaïlande est une destination qui incarne à la fois la sérénité spirituelle et l’excitation de l’aventure. Entre ses paysages paradisiaques, ses temples sacrés et sa culture vibrante, elle offre un équilibre parfait entre tradition et modernité.
Que vous cherchiez à vous détendre sur les plages, à explorer des sites historiques ou à vous immerger dans une culture captivante, la Thaïlande est prête à vous accueillir à bras ouverts pour une expérience de voyage inoubliable. Alors n’attendez plus pour réserver votre prochain voyage Passion Thailande et Phuket en cliquant sur le lien ci-dessous :
https://www.passionmonde.com/circuits/passion-thailande-et-phuket-2/

Qu’est-ce qu’un caravansérail?

By | Asie, Blogue | No Comments

Lors de leur voyage en Iran, les voyageurs de Passion Monde découvrent les particularités de ce pays du Moyen-Orient. L’Iran faisait parti de la route de la soie qui fût empruntée durant des siècles par les commerçants. Les convoies de caravanes devaient emprunter des routes parfois difficiles à travers les hautes montagnes et les déserts. La route de la soie était utilisé par les commerçants, mais également par les pèlerins, les soldats et des espions.

Source: Central & South Asia Business

 

Les premiers caravansérails sont apparus il y a environ 2 500 ans dans l’ancienne Perse. Il s’agit d’un bâtiment construit pour développer le commerce et servant d’auberge à la fois. Le bâtiment est d’ordre général carré de 2 étages avec une cour et un bassin au centre. En Iran, les caravansérails fût construits sur des sites stratégiques tout le long des routes commerçantes et à tous les 30 km à 50 km.

Source: planète découverte

 

De l’extérieur, un caravansérail peut ressembler à un bâtiment abandonné, mais son intérieur est bien emménagé avec une atmosphère fascinante. À l’époque, l’entrée était payante de même qu’une pièce de 8 pieds carrés pour ceux désirant marchander sur place. Le gardien des lieux pouvait légalement percevoir des taxes sur les ventes et superviser les opérations. Évidemment il avait tendance à surtaxer et abuser des marchands. Le gardien se devait de protéger les marchands et leur biens durant leur séjour.

Source: friendlyiran

 

Aujourd’hui les caravansérails servent principalement au tourisme. Les participants du circuit Passion Iran ont l’opportunité de visiter le caravansérail Zeinodin de la région de Yazd. Celui-ci est l’un des 2 seuls caravansérails construits avec des tours rondes. Il a pu résister aux intempéries grâce à une bonne conception et construction initiales.

Source: jontycrane

Bouddha debout, assis ou couché?

By | Asie | No Comments

À l’origine, l’enseignement bouddhiste interdisait l’idolâtrie d’images représentant Bouddha. Mais cette interdiction fût tranquillement contournée par la proposition aux fidèles d’images impersonnelles qui inciterait à la méditation. Comme aucun portrait de Bouddha n’existait avant ce jour, les artistes ont été obligé d’imaginer des postures en se basant sur les textes anciens. Des caractéristiques ont été fixées et imposées par la suite. Trois postures principales sont maintenant utilisées surtout pour les statues.

                                                                                                          Source: ARZTSAMUI
  • La position assise, genoux repliés et croisés dite «position du lotus». Certaines variantes existent dans la position européenne ou en «demi-lotus». La position des mains est variable selon le texte choisi par l’artiste. La plus répandue est la main gauche déposé devant lui, la paume vers le ciel. La main droit étendue devant pour toucher le sol. La position assise représente Bouddha résistant aux attaques de Marâ, la personnification du mal. Marâ ne parviendra pas à interrompre la méditation de Bouddha, mais il le niera. C’est par la suite que Bouddha atteindra l’illumination, ce qui explique son sourire. En touchant le sol avec ses doigts, il prend la terre pour témoin de ce moment.

  • La position debout avec les pieds joints ou en marchant. L’explication est qu’après avoir été faire ses dévotions il est retourné à l’endroit où il avait atteint l’illumination, sous le grand arbre Bodhi. Durant 7 jours et nuits, il pratiqua la méditation en marchant.

  • La position couchée sur le côté droit, une main sous la tête. Cette position représente le dernier enseignement que le Bouddha a donné aux moines avant de passer dans le parinirvana.
                                                                                                        Source: hdwallpaper

Qu’est-ce que le Miyako Odori?

By | Asie | No Comments

À chaque printemps depuis 1868, le Miyako Odori est l’un des festivals les plus populaires de Kyoto. Les jeunes maikos font leur apprentissage en tant que futures geishas. Le festival, également appelé «La danse des cerisiers» célèbre la renaissance et la beauté.

                                                                                                                                           Source: Stéphane Barbery

À chaque année, il y a un thème différent que les maikos s’inspireront pour leur spectacle où elles chantent, dansent et jouent du shamisen, cet instrument de musique à 3 cordes.

                                                                                                                                           Source: Odysseus

Le spectacle se déroule en plusieurs tableaux traitant des légendes japonaises.

                                                                                                                                           Source: Melissa Rose Chasse

Pour devenir geisha, une maiko doit maîtriser la musique, le chant, la danse, le service du thé, la composition florale, la poésie et appris le kyô-kotoba qui est le dialecte de Kyoto. Les maikos sont âgés entre 15 et 20 ans et peuvent être de toute origine. Elles se produisent à Kyoto principalement lors de repas d’affaires pour divertir une clientèle aisée.

                                                                                                                                           Source: Open Source Studio

Nourriture populaire au Japon

By | Asie, Blogue | No Comments

Le Japon a une tradition culinaire très riche, variée et très différente de la nôtre. En fait, à part les sushis et peut-être la tempura (aliments frits dans une panure légère), la nourriture japonaise reste un mystère pour la plupart d’entre nous.

Les Japonais mangent très souvent au restaurant et cela se ressent dans le nombre de restaurants. À titre indicatif, Tokyo compte plus de 160 000 restaurants, contre environ 24 000 dans la ville de New York. C’est énorme. On pourrait croire que les sushis sont les plus populaires, mais ce n’est pas le cas. Les Japonais cherchent souvent de la nourriture moins chère et rapide à manger, les hommes d’affaires étant probablement la plus grande clientèle de ces établissements.

Voici donc quelques mets très populaires au Japon.

Le Shabu-Shabu :

 Le Shabu-Shabu est en fait une fondue japonaise. On utilise un bouillon ou de l’eau bouillante pour faire cuire la viande de bœuf, les champignons, le tofu et les légumes que l’on désire manger. Son nom est en fait une onomatopée du son que la viande fait en touchant l’eau bouillante. Ce mets est très populaire, car le prix est très raisonnable et la viande est souvent à volonté.

 

 

Les nouilles soba,

 La nouille soba est faite à partir de farine de sarrasin. Ces nouilles se servent généralement froides l’été, mais chaudes l’hiver dans un bouillon. Il y a plusieurs recettes à base de nouille soba, mais généralement, on les mange tels quels, en les trempant dans une sauce à base de soja.

 

 

 

Okonomiyaki,

 L’okomomiyaki est principalement servi à Hiroshima et Osaka. Sa traduction française serait «ce que vous aimez grillé» ou «tousqui» grillé. C’est une pâte, souvent à base d’œuf, cuite sur une plaque avec plusieurs autres ingrédients comme des légumes, viandes ou fruits de mer. On les retrouve surtout dans des restaurants spécialisés ou le chef les cuit en face de nous.

 

 

Évidemment, il y a plusieurs autres mets vraiment intéressants au Japon. Vous pourrez découvrir ces trois plats et bien d’autres avec nous sur notre circuit Passion Japon.

5 fois où j’ai été surprise à Phnom Penh!

By | Asie | No Comments

J’ai tout simplement a-do-ré mon voyage au Cambodge. On m’avait dit plusieurs fois que j’aurais un très grand choc culturel en arrivant au pays. Bien que j’ai été surprise au moins 5 fois, j’ai plutôt ressenti un bien-être pur et simple!

1 – En arrivant à Phnom Penh, tout est écrit en français à l’aéroport. Bien que je savais que le Cambodge a été autrefois colonisé par la France, je ne m’attendais pas à lire mes indications en français. C’était facile de m’y retrouver!

Source: Asia Travel News

2 – J’ai croisé un éléphant dans la rue. J’ai traversé une rue et j’ai croisé un énorme éléphant qui marchait en transportant des sacs de riz. Un paysage familier au Cambodge.

Source: www.svietnamtravel.com

3- J’ai mangé dans un restaurant sur pilotis, accompagné de singes. Pourquoi ne pas prendre un bon repas, en bonne compagnie! Les singes étaient très Zen….

Source: Marie-Lise Baril

4- Les cambodgiennes se promènent en pyjamas dans les rues, à toute heure du jour. J’ai lu que le pyjama a été importé au Cambodge lors de la colonisation française et qu’il n’y avait que les riches qui pouvaient se permettre de porter ce vêtement ce nuit pour dormir. On dit aussi que les asiatiques portent ce vêtement pour se protéger du soleil, pour ne pas avoir la peau. Aujourd’hui, on peut acheter ce pyjama pour 4$. Pas cher pour être confortable 24h par jour!

Source: objectif terre

5- J’ai vu un camion qui était plus petit que sa cargaison. D’ailleurs, sur les routes, c’est le chaos. Je n’avais jamais vu plus de motos que de voitures sur une même route. Il n’y a pas de règlements, tout le monde s’entrecoupe incluant les vaches qui décident de traverser sans trop se presser. Par contre, tout le monde roule lentement.

Source: Marie-Lise Baril

Je retournerais au Cambodge, encore et encore,  par amour du pays et très grande joie!

Le Vietnam en quelques mots

By | Asie, Blogue | No Comments

Le Vietnam, aussi appelé République socialiste du Viêt Nam, est un pays de l’Asie du sud-est. Sa capitale, Hanoi, se trouve dans le nord du pays. Sa superficie est de 331 212 km2 et sa population est estimée à près de 90 millions d’habitants, ce qui lui confère une densité de 2535 habitants par km2.

Depuis 1976, le Vietnam du Nord et le Vietnam du Sud sont réunifiés. Le gouvernement est de

type communiste à parti unique, mais on y voit de l’ouverture vers le commerce et ce, depuis quelques années déjà. La langue officielle du pays est le vietnamien, mais on y

parle près de 75 autres langues ou dialectes comme le mandarin, le khmer, le hmong ou l’austronésien.

La monnaie officielle est le Dong. À ce jour, 1$ canadien vaut près de 20 000 dong. L’économie vietnamienne repose en grande partie sur l’agriculture. Elle représente près de 48% des emplois dans le pays. C’est au sud, dans la région du Delta du Mékong, que se trouve la plus grande concentration de terres agricoles majoritairement composées de rizières. Le riz est cultivé pour la consommation locale, mais aussi pour l’exportation. En effet, le Vietnam est maintenant le 2e exportateur mondial de riz, après l’Inde et devant la Thaïlande. Le café est aussi un produit d’exportation très important pour le Vietnam. Il se classe 2e exportateur mondial pour le total de kilo exporté avec 25 millions de sacs de café de 60kg et le 1er pour le café de type Robusta. D’autres types de productions sont aussi importantes, mais principalement pour la consommation locale. Par exemple, les arbres fruitiers et la canne à sucre.

Voici quelques aspects intéressants de la culture vietnamienne. En ce qui concerne les croyances religieuses, près de 81% de la population n’est inscrite à aucune religion reconnue. Cependant, le Bouddhisme (6.8 millions de pratiquants) et le catholicisme (5.7 millions de pratiquants) sont les deux religions les plus répandues. D’ailleurs, plusieurs « sectes » et croyances sont présentes comme par exemple le Hòa H?o ou le caodaïsme.

Malgré le manque d’homogénéité religieuse, la fête la plus importante du Vietnam est le T?t. Cette fête de 4 jours représente le Nouvel An lunaire vietnamien. La date de cette fête, qui se calcule par rapport au calendrier lunaire, est identique au Nouvel An chinois. C’est lors de cet évènement que les rencontres familiales ont lieu. Durant cette fête, le pays entier est en congé, ce qui rend la visite touristique du pays particulièrement très difficile.

 

Malcom Lussier Directeur de circuit