fbpx
Menu
Lundi au vendredi - 9h à 17h
Tag

Passion Grèce

Passion Grèce

Delphes : voyage au centre de la Terre

By | Blogue | No Comments

Le site archéologique de Delphes représente un point important d’un séjour en Grèce. En effet, pour bien comprendre les rites religieux de la Grèce antique, un arrêt à Delphes est central. En parlant de centralité, le site de Delphes était connu dans tout le monde antique par le centre de la Terre. Empoignez votre pelle et votre pinceau et commençons les fouilles de ce site tout à fait remarquable!

Il existe deux versions mythologiques de la création du site sacré de Delphes.

Le premier récit raconte que Zeus, dieu du ciel, de la sagesse, de l’ordre et de la justice, aurait envoyé deux aigles dans deux directions opposées. Delphes fut le point de rencontre de ces deux aigles et fut déterminé comme le centre de la terre. À cet endroit, Zeus marqua le site à l’aide d’une grosse pierre appelée omphalos (nombril en grecque ancien).

Le deuxième récit explique que Delphes serait un site sacré pour Gaïa, la personnification de la Terre. Afin de protéger ce lieu, elle ordonna à son enfant Python, un serpent géant, de devenir le gardien de Delphes. Un jour, Apollon, dieu des Arts, de la Lumière et de la Divination, se rendit à Delphes et tua le serpent légendaire pour devenir propriétaire des lieux. Situé au “centre du monde”, Delphes est devenu un site sacré névralgique au culte d’Apollon. C’est aussi à cet endroit que l’oracle, aussi connue sous le nom de la “Pythie”, était en mesure de faire le lien entre les prophéties divines d’Apollon et le monde des mortels. Malgré tout, elle proférait les prophéties à travers des mots généralement incompréhensibles que seules les prêtresses étaient capables de traduire. Posée sur son trépied sacrificiel, la Pythie était consultée par plusieurs chefs dirigeants de grandes cité-états afin de connaître les prédictions de dieu Apollon et ce à chaque 7 du mois.

 

 

Depuis le 8ième siècle avant Jésus-Christ, Delphes est devenu un site sacré d’une grande importance dans toute la Grèce antique. Posée sur son trépied sacrificiel, la Pythie était consultée par plusieurs chefs dirigeants de grandes cité-états afin de connaître les prédictions de dieu Apollon et ce à chaque 7 du mois. Par exemple, durant la bataille de Salamine qui opposait la coalition de cités grecques et les Perses, Thémistocle et Aristide, deux stratèges athéniens, se rendirent à Delphes et demandèrent une consultation avec l’oracle. Prédisant des conséquences importantes sur le côté grec, la prédiction de l’oracle fut rejetée de l’envers de la main par les deux athéniens. La bataille de Salamine finit par contredire les dires divinatoires de la Pythie.

 

Avec le temps, le site de Delphes fut fréquenté et visité par les plus grands du monde antique. Plusieurs différentes sociétés érigèrent des monuments en l’honneur d’Apollon et en commémoration de Delphes. Des jeux sportifs s’y tenaient qu’on nommait les jeux pythiens et qui prenaient place à chaque 4 ans après les jeux d’Olympie. Inévitablement, quand un site augmente en importance plus grandes sont les chances qu’il soit ravagé par un peuple conquérant. Ce fut le cas des Perses en 480 avant Jésus-Christ et des Gaulois en 279 de notre ère. C’est avec l’arrivée du Christianisme et de l’Empereur romain Théodose 1er (379-395) que Delphes perdit toute sa grandeur sacrée puisque toutes activités considérées hérétiques furent interdites. Delphes s’évapora tranquillement dans les esprits des Européens jusqu’à sa redécouverte au 19 siècle.

 

C’est suite à l’indépendance de la Grèce en 1822 face à l’Empire Ottoman que Delphes commença à retrouver peu à peu son aura sacré helléniste. Afin de développer une image cohérente et unifiée de la nouvelle Grèce indépendante, le gouvernement et la société grecque se sont retournés vers le passé glorieux et mythique de leur passé. Plusieurs furent mis à disposition pour rétablir des bâtiments et monuments historiques qui, pendant plusieurs siècles, furent laissés à l’abandon. De plus, des sommes furent injectées afin de stimuler les recherches archéologiques et retrouver le passé glorieux de la Grèce.

Au fil du temps, plusieurs sites archéologiques virent le jour comme celui à Delphes où plusieurs équipes françaises firent des fouilles tout au long du 19ème et 20ème. Faute d’argent, d’effectif et de connaissance au niveau des sciences archéologiques, la Grèce à dû céder plusieurs sites d’importance à des expertises françaises et allemandes; une des seules solutions possible afin d’hâter le processus des fouilles archéologiques et de chercher des appuis européens dans les revendication territoriales grecques.

 

Classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, Delphes est aujourd’hui l’un des sites archéologiques les plus importants et populaires du pays. En raison de son importance historique, archéologique et mythologique, le site de Delphes attire des visiteurs du monde entier.

De plus, un musée a été construit afin de présenter et conserver les différentes découvertes archéologiques liées à ce site exceptionnel. Cela inclut des sculptures, des bijoux, des poteries et d’autres artefacts qui offrent un aperçu de la vie quotidienne et de la richesse artistique de l’époque.

 

Delphes est situé sur le versant sud du mont Parnasse, offrant des vues panoramiques spectaculaires sur la vallée en contrebas. Les paysages pittoresques ajoutent à l’expérience immersive pour les visiteurs.

Si une excursion au centre de la terre helléniste vous tente, n’hésitez pas à rejoindre notre circuit en Grèce!