Menu
Lundi au vendredi - 10h à 17h Samedi - Sur rendez-vous Dimanche - Fermé

Qu’est-ce qu’un kiwi?

6 août 2020 Publié par Martine

Vous me direz que la réponse est facile, c’est un fruit. Mais le kiwi (l’oiseau) est aussi un symbole national de la Nouvelle-Zélande et le terme est également utilisé pour désigner les habitants de la Nouvelle-Zélande. Remontons ensemble dans le temps…

Il faut savoir que la culture du kiwi est très importante en Nouvelle-Zélande. Plus de 2 500 producteurs en ont fait leur gagne-pain grâce à l’exportation. Originaire de Chine, la groseille de Chine est apparue en Nouvelle-Zélande et dès 1904, certains jardins domestiques commencèrent à en faire la culture. L’exportation est apparue vers 1940 mais a vraiment pris de l’ampleur dès 1950 lorsque les producteurs néo-zélandais ont choisi de renommer le fruit en l’honneur de leur oiseau emblématique: le kiwi. La peau velue du fruit rappelait étrangement celle de l’oiseau. Ce nouveau nom, adopté comme marque déposée en 1974, allait alors permettre d’exporter plus facilement vers les Etats-Unis. Aujourd’hui, plus de 358 000 tonnes de kiwi sont exportés annuellement par la Nouvelle-Zélande, ce qui en fait le 3è plus gros pays exportateur au monde.

Mais revenons-en à l’oiseau, emblème de la Nouvelle-Zélande. Le kiwi est un petit oiseau rondouillard au pelage brun, au long bec incurvé et possédant des moustaches rappelant celles des chats. Il ne peut voler car ses ailes sont atrophiées. Sa taille varie de 30 à 45 centimètres selon son espèce et son poids est de 1 à 3 kg. La femelle porte l’oeuf, mais c’est le mâle qui le couve pendant environ 75 jours. Un oeuf pèse en moyenne 430 grammes. Si on fait le parallèle avec l’humain, c’est comme si une femme de 60 kg mettait au monde un bébé de 11 kg!  Il est très difficile de le voir et de l’approcher dans son milieu naturel car il est plutôt craintif, en plus d’être nocturne. On dénombre 5 espèces différentes en Nouvelle-Zélande: le kiwi de Mantell; le kiwi Austral; le kiwi Roa; le kiwi d’Okarito et finalement, le kiwi d’Owen. Il se nourrit principalement d’invertébrés tels que les verres de terre, les araignées, les mouches, les grillons, les cigales mais aussi de petits fruits tombés au sol qu’il peut récupérer grâce à son très long bec.

Il y a environ 200 ans, on comptait plusieurs millions de ces oiseaux en territoire néo-zélandais. A l’époque, il n’existait pas vraiment de prédateurs. Mais avec l’arrivée de l’Homme, la biodiversité a évolué. Les chiens, les furets, les chats et les hermines s’en sont pris aux oeufs et aux plus jeunes. La déforestation a également nuit à l’espèce. Aujourd’hui, ils sont moins de 100 000  mais plusieurs mesures de protection ont été mis en place afin de protéger les kiwis.

 

Découvrez nos voyages organisés

Afrique du Sud

Afrique du Sud

Circuits accompagnés

  • Prochain départ : 5 au 21 novembre 2023
Afrique du Sud, Zimbabwe, Zambie et Botswana

Afrique du Sud, Zimbabwe, Zambie et Botswana

Circuits accompagnés

  • Prochain départ : 1 au 22 novembre 2023
Angleterre, Irlande et Écosse

Angleterre, Irlande et Écosse

Circuits accompagnés

  • Prochain départ : 6 au 27 septembre 2023
Argentine et Patagonie

Argentine et Patagonie

Circuits accompagnés

  • Prochain départ : 2 au 22 novembre 2023
Australie et Nouvelle-Zélande

Australie et Nouvelle-Zélande

Circuits accompagnés

  • Prochain départ : 10 novembre au 4 décembre 2023
Bali et Indonésie

Bali et Indonésie

Circuits accompagnés

  • Prochain départ : 1 au 22 septembre 2023
Consulter tous nos circuits