Ce champ est obligatoire.
Ce champ est obligatoire.
Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot.
*Le gagnant sera tiré au hasard les premiers mardis du mois parmi les gens qui se seront inscrit à l'infolettre.

Entre modernité et tradition

12 novembre 2015 Publié par Véronique Capra

LE JAPON

Si vous ne pouvez pas voir ce message correctement,
ouvrez-le dans un navigateur web?
Passion japon
Les cerisiers enfleurs!

Aux yeux de tous, la floraison des sakuras (cerisiers en fleurs) constitue la meilleure saison pour planifier un voyage au Pays du soleil levant.

Les origines de la fête

Cet événement rythme la vie des habitants. On appelle cette fête le hanami.

Aux premiers signes du printemps, les japonais se réunissent en famille ou entre amis sous les arbres en fleurs pour y pique-niquer. Cette coutume a été instaurée au 8è siècle alors que le hanani correspondait à la période de la plantation du riz. Les paysans allaient déposer des offrandes au pied des cerisiers en priant pour que les récoltes soient abondantes.

À partir du 17è siècle, cette fête est devenue une tradition nationale. Encore aujourd’hui, la période des cerisiers en fleurs représente le renouveau.

Il existe plus de 600 variétés de sakura. Il est possible de les différencier par leur nombre de pétale et leur couleur qui varie du blanc au rouge foncé en passant par toutes les nuances du rose pâle.

Une des belles représentations de ce phénomène est sans contredit le Miyako Odoro, communément appelé la Danse des cerisiers. Il s’agit d’un superbe spectacle au cours duquel des geishas dansent afin de commémorer l’arrivée du printemps.